Facebook : 10 ans et enfin « aimé » des investisseurs

le
2

750 millions d'internautes se connectent tous les jours sur Facebook à travers le monde.
750 millions d'internautes se connectent tous les jours sur Facebook à travers le monde.

Fort de ses 1,2 milliard d'utilisateurs à travers le monde, Facebook fête ses 10 ans. Après une introduction en Bourse difficile en mai 2012, le réseau social a su gagner la confiance des marchés.

Les chiffres donnent le tournis et suffisent à donner la mesure de l'ampleur du phénomène Facebook. Lancé par Mark Zuckerberg et trois autres étudiants sur le campus de Harvard en février 2004, le réseau social a su en moins d'une décennie conquérir le monde : 1,2 milliard d'utilisateurs à travers le monde dont 750 millions de connections quotidiennes, 26 millions en France... Mais Facebook, coté au Nasdaq depuis mai 2012, c'est aussi un groupe générant 7,9 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2013 pour un résultat net de 1,5 milliard. Avec une capitalisation boursière dépassant les 150 milliards de dollars, le réseau social planétaire a également réussi son pari : convaincre les investisseurs du monde entier de sa capacité à monétiser cette clientèle captive sans équivalent.

Pourtant Facebook revient de loin. L'introduction au Nasdaq devait être l'évènement du millésime 2012 : il restera dans les mémoires comme le flop retentissant de l'année. Introduit le 18 mai à 38 dollars, l'action entame très vite une chute vertigineuse. Des erreurs de communication, une stratégie qui laisse dubitative la communauté financière (l'application Instagram payée 1 milliard de dollars en avril 2012 !) et la défiance s'installe. Tombée au cours de l'été sous les 20 dollars, la valeur se reprendra en fin d'année mais il faudra attendre l'été 2013 pour qu'elle regagne son cours d'introduction. Une publication trimestrielle meilleure que prévu avec une stratégie mobile enfin payante  (le talon d'Achille du groupe jusqu'alors) et l'action entame alors son envol. Elle cote actuellement au-dessus des 60 dollars (voir évolution du cours). La dernière publication trimestrielle a été particulièrement appréciée par le marché : résultat net en progression de 83% à 780 millions de dollars, marge opérationnelle à 56% (vs. 46% au T4 2012) et surtout une part de revenus publicitaires tirés du mobile qui dépasse désormais 53%. Une performance qui fait du mal-aimé du printemps 2012 la star de ce début d'année à Wall Street.

Bien sûr, les défis à relever restent immenses. Facebook devra réussir à contrer la montée en puissance de nouveaux réseaux et d'applications apparus plus récemment (WeChat, Snapchat etc.). Selon la conclusion d'une étude menée par des chercheurs de l'université de Princeton, Facebook pourrait même perdre 80% de ses utilisateurs d'ici à 2017 ! Nul doute que Mark Zuckerberg et ses équipes feront tout leur possible pour leur donner tort. Leur puissance financière leur donne les moyens de maintenir leur suprématie mais la moindre erreur stratégique se payera au prix fort.

J.G

Lire sur Boursorama...

Facebook fête ses dix ans sans fanfare (AFP)

Facebook impressionne le marché avec ses résultats (Cercle Finance)

Facebook a dix ans : le réseau en 10 chiffres marquants (Boursorama Lifestyle)

En vidéo sur Boursorama :

Facebook : 10 ans de plus (NYFP)

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • yt75 le mercredi 5 fév 2014 à 11:34

    personnellement je n'utilise facebook que pour la fonctionnalité "se loguer avec mon compte machin", et peut-être ne pas oublier que c'est aussi beaucoup cette fonctionnalité (aspect net identity) qui "assoit" les "réseaux sociaux" (avec aussi tout ce que cela veut dire à propos des données personnelles, et lois privées allant avec). http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/

  • reel le mercredi 5 fév 2014 à 10:45

    Une capitalisation equivalente a 100 fois les benefices. A ce multiple la, Total vaudrait 1132 milliards d'euros...