Face aux vols, les agriculteurs «parlent de se faire justice»

le
0
INTERVIEW - Arnaud Rousseau est président de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) de Seine-et-Marne. Il est aussi agriculteur à Trocy-en-Multien.

LE FIGARO. - À quels types de vols avez-vous été confrontés ces derniers temps?

Arnaud ROUSSEAU. - La première cause de vol dans les campagnes porte sur le siphonnage de fioul dans les tracteurs ou dans les citernes. Les vols de matériel et d'engins sont aussi de plus en plus fréquents. Sans oublier la disparition d'animaux vivants dans les champs. Dans notre département, un agriculteur de Jaignes s'est fait voler sa pompe à eau chaude sur son nettoyeur haute pression. Une pièce qui vaut 1500 euros. Il n'est pas rare non plus de voir des moteurs d'irrigation ou des tronçons de câble téléphonique subtilisés. Toute une commune s'est ainsi retrouvée plusieurs semaines sans Internet. C'est un fléau qui touche l'ensemble des populations rura...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant