Face aux dissidents, NKM s'affiche avec Fillon et les centristes

le
1
La candidate UMP a réuni lundi le premier conseil politique élargi au MoDem et à l'UDI.

Ne pas évoquer les dissidences, les trous d'air de la campagne. Croire aux sondages qui disent que Nathalie Kosciusko-Morizet ne «décroche» pas dans l'opinion des Parisiens. C'est la ligne fixée par les proches de la candidate UMP. Le dernier sondage en date, un Ifop pour Le JDD publié dimanche, lui offre même un demi-point de progression, à 38,5% au premier tour, comme son adversaire PS Anne Hidalgo, qui mène d'un point le duel des municipales.

Tous évoquaient ce sondage lundi, lors du premier «conseil politique élargi» de l'UMP, du MoDem et de l'UDI, organisé dans le local de campagne de NKM. Une soixantaine de personnes - dont les têtes de liste des vingt arrondissements - se sont réunies autour de NKM, Marielle de Sarnez pour le MoDem et Christian Saint-Étienne pour l'UDI. Ils doivent se revoir tous les quinze jours. Après les prises de parole des ténors, l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le lundi 6 jan 2014 à 22:59

    Comment la politique et le goût du pouvoir dévoie une jeune femme brillante. Ecoeurant