Face à Macron, Hollande acculé à la riposte

le
0
Emmanuel Macron, qui vise explicitement 2017, s'est totalement affranchi de François Hollande, dont il a mis en cause directement sa politique et sa méthode.
Emmanuel Macron, qui vise explicitement 2017, s'est totalement affranchi de François Hollande, dont il a mis en cause directement sa politique et sa méthode.

Il est des provocations qui ne sauraient être laissées sans réponse. S'il veut pouvoir continuer de se draper de quelques lambeaux d'autorité, François Hollande va devoir trouver contre Emmanuel Macron une parade (voire une offensive !) au moins aussi politiquement virile ?que le « je décide, il exécute » dégainé par Jacques Chirac en direction de Nicolas Sarkozy le 14 juillet 2004.

Cette fois, il ne suffira pas à Hollande d'infliger publiquement une fessée (« Il sait ce qu'il me doit ») à son cher et impossible « Emmanuel » pour faire mine de reprendre l'ascendant sur celui que ses collègues surnomment « le garnement du gouvernement ». Le show invraisemblable ? d'insolence et de talent ? auquel s'est livré Macron mardi l'y oblige.

LIRE notre article Emmanuel Macron met le cap sur 2017

Ce soir-là, en effet, sur la scène parisienne de la Mutualité, à l'occasion de la première réunion publique de son mouvement En marche !, le ministre de l'Économie a fait pire que provoquer le chef de l'État : il l'a défié, à deux jours de l'intervention présidentielle du 14 Juillet.? Il ne faut pas s'y tromper : quand il déclare « Le président de la République m'a fait confiance et je ne l'en remercierai jamais assez », c'est pour mieux se mettre en avant (« Il a pensé que je pouvais faire quelque chose pour mon pays », s'est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant