Face à la sécheresse, la FNSEA appelle l'État à l'aide

le
0
Le premier syndicat agricole demande une aide financière tout en excluant la création d'un impôt. Le ministre de l'Agriculture pourrait annoncer dans les prochains jours des mesures. 54 départements sont désormais concernés par des restrictions d'eau

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) en appelle au gouvernement. Alors que la sécheresse sévit en France, le syndicat agricole demande à l'État d'apporter une trésorerie aux agriculteurs pour les aider à faire face à la pénurie d'herbe censée nourrir leurs bêtes. La production de fourrage, que l'on ramasse en ce moment pour faire des provisions pour l'hiver, a chuté entre 50 et 60%, a indiqué Xavier Beulin, patron de la FNSEA. «Les éleveurs ne pourront pas attendre le 16 octobre pour toucher par anticipation des aides européennes, comme on le leur a promis», a souligné le responsable syndical.

Malgré l' «urgence», «il est hors de question pour nous de réclamer un impôt sécheresse comme en 1976», a toutefois affirmé Xavier Beulin, patron de la FNSEA. Cette solution, qui avait été adoptée par Jacques Chirac, alors premier ministre, aurait contribué à ternir l'image des agriculteurs. «Cet impôt a été mal compris. On nous

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant