Face à la rue, Poutine veut une «psychothérapie nationale»

le
0
Le premier ministre russe a encouragé lundi les responsables politiques à mieux communiquer avec leurs concitoyens.

À la rue qui le somme de quitter la scène politique, Vladimir Poutine a répondu lundi par une pirouette. Le premier ministre russe, qui ne s'était guère exprimé depuis sa longue intervention télévisée du 15 décembre, a pris la parole devant le Conseil d'État, un organe consultatif composé de 89 dirigeants de la Fédération russe. À cette occasion, il a invité les responsables politiques à «communiquer» davantage, jugeant que ses concitoyens ont besoin d'une «psychothérapie nationale».

Vladimir Poutine a aussi multiplié les références au Roosevelt de la Grande dépression, dont il entend faire un modèle face à la crise qui ébranle son système de gouvernance. À l'époque, a-t-il dit, «Roosevelt intervenait à la radio sur de nombreux thèmes, pas seulement sur les questions d'emploi. Le but principal était de mener une psychothérapie nationale pour redonner aux citoyens confiance en l'avenir». Poutine somme la classe politique d'investir le champ médiatiq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant