Face à la crise, les producteurs d'oeufs veulent exporter

le
1
LES PRODUCTEURS D'OEUFS VEULENT EXPORTER POUR CONTRER LA SURPRODUCTION
LES PRODUCTEURS D'OEUFS VEULENT EXPORTER POUR CONTRER LA SURPRODUCTION

PARIS (Reuters) - Les producteurs français d'oeufs, confrontés à la surproduction et à la baisse des prix, ont annoncé lundi qu'ils souhaitaient exporter 15 millions d'oeufs et en donner des centaines de milliers à des associations caritatives pour rééquilibrer l'offre et la demande en France.

Cette annonce du Comité national pour la promotion de l'oeuf (CNPO) fait suite à des manifestations de producteurs ces dernières semaines, parfois émaillées de destructions de milliers d'oeufs, pour dénoncer la faiblesse des prix de vente.

Exporter 15 millions d'oeufs, principalement à destination de l'industrie agroalimentaire, permettrait de réduire la surproduction des deux à trois prochaines semaines, a précisé le directeur du CNPO, Christian Marinov.

"On va essayer de trouver des marchés nouveaux", a-t-il dit à Reuters, citant le Moyen-Orient et l'Asie du Sud-Est. "Les opérateurs vont essayer de tirer profit de la situation interne pour gagner des parts de marché."

Selon Christian Marinov, ces initiatives doivent cependant s'accompagner d'une maîtrise de la production, passant notamment par un abattage anticipé de poules.

Le CNPO estime à 5% à 6% la surproduction d'oeufs en France. Lors de la semaine du 8 août, dernière semaine représentative, le cours des oeufs frais était de 4,99 euros les 100 contre 8,02 euros un an plus tôt. Les oeufs destinés à l'industrie étaient quant à eux cotés 0,61 euro le kilogramme contre 1,04 l'année précédente.

Dans la foulée des manifestations, le gouvernement a appelé les entreprises de la grande distribution à tenir compte des difficultés des producteurs lors des négociations commerciales qui doivent s'ouvrir en septembre.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a par ailleurs promis d'aider les producteurs à trouver de nouveaux débouchés pour les exportations.

Jean-Baptiste Vey et Sybille de La Hamaide, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • imagine7 le lundi 19 aout 2013 à 20:59

    C'est des poules élevées en pleine air ?