Face à la crise céréalière en l'Afrique de l'ouest, les organismes économiques réagissent

le
0
(Commodesk) La production céréalière des pays de l'Afrique de l'ouest est en baisse de 18% cette année par rapport à 2010-2011. Le Niger, le Mali, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire et le Sénégal, tous membres de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), sont les plus touchés. Dans ce contexte d'urgence, le Comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire a tenu sa première réunion en février, afin d'examiner la production agricole de ces pays.

Face au bilan céréalier brut prévisionnel déficitaire de plus de 3 millions de tonnes des pays de l'UEMOA, le comité propose un appui financier aux institutions agricoles des pays membres, une coordination et une libre circulation des produits céréaliers entre les pays ainsi qu'une aide au développement de l'alimentation à destination du bétail. Les organismes présents à cette réunion ont également proposé de mettre en place des infrastructures de stockage et une accélération de l'installation de réserves régionales alimentaires.

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant