Face à la colère des policiers, toutes les annonces de Manuel Valls

le
0
François Hollande a salué le travail difficile des forces de l'ordre ce mercredi matin, alors que des policiers manifestent devant le ministère de la Justice.
François Hollande a salué le travail difficile des forces de l'ordre ce mercredi matin, alors que des policiers manifestent devant le ministère de la Justice.

Le Premier ministre Manuel Valls a tenté de désamorcer la colère des policiers qui manifestent mercredi. "J'entends donc la colère des policiers, des gendarmes, j'entends leur malaise", a déclaré le chef du gouvernement lors d'une allocution à Matignon avec son ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et sa ministre de la Justice Christiane Taubira. "Le message des manifestants est pris au sérieux" et est "entendu", a-t-il également dit. Tout en refusant toute "rupture" entre la police et la justice, le Premier ministre a promis de "corriger" des "dysfonctionnements" dans la justice.

 

 

Simplification de la procédure pénale

- "La gestion de la garde à vue sera allégée : il sera désormais autorisé de récapituler dans un procès-verbal unique de fin de garde à vue l'ensemble des formalités procédurales représentatives du droit au lieu de plusieurs PV".

"Mise en place de plateformes téléphoniques de gestion expérimentées puis généralisées (...)" notamment pour rechercher un avocat, un interprète, un médecin ; "Dématérialisation du registre de la garde à vue" ; "Allégement" du formalisme procédural de la garde à vue : "la règle du code de procédure pénale, un acte de procédure, un procès-verbal", sera supprimée.

- Circulaire générale de politique pénale pour une "harmonisation nationale" des "contentieux de masse".

Les mesures seront contenues dans un projet de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant