Face-à-face tendu au Caire entre l'armée et les islamistes

le
0
Les Frères musulmans occupent à nouveau la place Tahrir. La proclamation des résultats a été reportée à dimanche

Envoyé spécial au Caire

La guerre des nerfs se poursuit entre les Frères musulmans et le Conseil suprême des forces armées (CSFA). Tandis que plusieurs milliers de manifestants continuaient d'occuper la place Tahrir en dépit d'une chaleur écrasante, les militaires ont lancé vendredi après-midi un avertissement aux deux finalistes de la présidentielle, les invitant à respecter le verdict des urnes et menaçant d'agir avec «la plus grande fermeté» contre d'éventuels fauteurs de troubles. Mohammed Morsi, le candidat islamiste, a répliqué en mettant en garde contre une éventuelle falsification du scrutin. «Nous ne permettrons à personne de jouer avec le résultat de la présidentielle, a-t-il indiqué, et nous pressons la commission de le proclamer dès que possible.»

L'Égypte bruisse de mille rumeurs

Dans leur communiqué, les généraux au pouvoir ont défendu la récente publication d'une déclaration constitutionnelle qui retire au futur président l'essentiel de ses

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant