Face à DSK, Aubry maintient le cap

le
0
Les appels à une candidature de la première secrétaire du PS se multiplient

Elle ne craquera pas. «Je suis de tempérament égal», plaisante-t-elle en assurant qu'aucun sujet ne la «fâche». Pas même la répétition des mêmes questions politiques. L'agitation médiatique autour de l'éventuelle candidature aux primaires socialistes de Dominique Strauss-Kahn n'a pas atteint Martine Aubry. La première secrétaire du PS ne change rien à sa feuille de route. C'est le sens du pacte qui la lie à DSK, mais c'est aussi sa force: garder la maîtrise du calendrier. «Vous aurez la réponse en juin», dit-elle, au moment du dépôt des candidatures. DSK et elle sont censés décider ensemble d'une candidature commune.

Martine Aubry fait mine de ne pas avoir entendu les formules à double sens du directeur général du FMI, prononcées dimanche sur France 2. «J'ai trouvé Dominique comme je le connais. Totalement mobilisé sur les tâches qui sont les siennes au FMI comme je suis mobilisée au PS auprès des Français», explique-t-elle. Rien de neuf sur sa candi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant