Face à Booking, Accor lance sa plateforme de réservation en ligne

le , mis à jour à 15:00
0
Face à Booking, Accor lance sa plateforme de réservation en ligne
Face à Booking, Accor lance sa plateforme de réservation en ligne

Le géant français de l'hôtellerie Accor ouvre ce mercredi une plateforme de réservation en ligne réservée aux hôteliers indépendants. Ce site a pour vocation de contrer les sites de réservation comme Booking.com.

Ce site devrait être accessible à partir de juillet 2015 et devrait accueillir d'ici 2018 plus de 10 000 références d'hôtels dans 300 villes et 92 pays, soit le triple du volume actuel d'AccorHotels.com.

«Dans la continuité du rachat de Fastbooking en avril, nous avons décidé de développer notre offre à destination de l'hôtellerie indépendante, qui représente une très large proportion du marché hôtelier, notamment en dehors des Etats-Unis, et constitue un terrain de développement commercial important», précise Vivek Badrinath, chargé de piloter l'activité numérique du groupe.

S.Bazin "It's the first marketplace platform made by an hotelier" #AccorHotelsDDay— AccorHotels Group (@AccorHotelsNews) June 3, 2015

La transparence renvendiquée

A la différence de Booking, AccorHotels ne prétend cependant pas à l'exhaustivité. « Nous ne sommes pas dans l'hyperchoix, mais le but est d'élargir notre offre tout en ayant une lecture sélective des hôtels», souligne Vivek Badrinath.

RT @fgueno: L'ouverture du site #accorhotels aux hôtels indépendants sera sélective : visites, notations sur TripAdvisor, taille...— AccorHotels Group (@AccorHotelsNews) 3 Juin 2015

Pour pouvoir entrer sur la plateforme Accor, l'hôtel candidat devra avoir une note correcte sur TripAdvisor. Le choix se fera aussi en fonction des destinations déjà prisées par les clients du groupe, à savoir les principales villes ainsi que les grandes destinations touristiques partout dans le monde. Aucun critère de taille n'est cependant retenu. Les équipes d'Accor se rendront sur place pour vérifier la qualité des services.

«Nous serons plus transparents sur les critères de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant