Fabius quitte le gouvernement, il reste président de la COP21

le , mis à jour à 12:03
1
    PARIS, 10 février (Reuters) - Laurent Fabius, dont la 
nomination à la présidence du Conseil constitutionnel est 
annoncée comme imminente, a confirmé mercredi son départ du 
gouvernement et précisé qu'il continuerait à présider la COP21. 
    Aux journalistes qui lui demandaient à sa sortie de l'Elysée 
s'il venait de participer à son dernier conseil des ministres, 
le chef de la diplomatie française a répondu : "Oui". 
    Son départ va donner lieu à un remaniement, dont l'ampleur 
et le calendrier restent encore incertains. 
    Mercredi matin, devant d'autres journalistes, Laurent Fabius 
avait confirmé son intention de continuer "à présider la Cop 
21".  
    "C'est une position bénévole qui n'a pas d'incidence ou de 
contradiction avec le gouvernement", a-t-il expliqué. "Je ne 
représente pas la France."   
    Son action à la Conférence environnementale de Paris a 
permis en décembre dernier d'aboutir à un accord sur la 
limitation du réchauffement climatique et a été unanimement 
saluée.  
    La France conserve la présidence de la COP21 jusqu'au 
passage du flambeau fin 2016 au Maroc pour la COP22. 
    François Hollande devait proposer la nomination de Laurent 
Fabius, 69 ans, pour la présidence du Conseil constitutionnel. 
Si sa nomination est confirmée à l'issue de la procédure, le 
ministre des Affaires étrangères succédera à Jean-Louis Debré, 
nommé à ce poste en 2007 et dont le mandat arrive à échéance. 
 
 (John Irish et Marine Pennetier, avec Elizabeth Pineau, édité 
par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9095115 le mercredi 10 fév 2016 à 12:23

    Espérons seulement que Fabius ne sera pas remplacer par la dame du poitou