Fabius promet à la Chine une relation «stable»

le
0
Le chef de la diplomatie française a été reçu mardi à Pékin par le premier ministre chinois et son probable successeur.

Au printemps, Fabius avait été fort agacé de sa visite à Pékin. N'ayant trouvé aucun interlocuteur chinois pour le recevoir, il avait écourté son séjour. Il n'était alors que l'envoyé du candidat François Hollande. Revenu ces deux derniers jours dans la capitale chinoise, cette fois-ci comme ministre des Affaires étrangères, il y a été fort bien reçu.

Outre son homologue Yang Jiechi et le conseiller d'État Dai Bingguo, véritable ordonnateur de la politique étrangère chinoise, le ministre français a rencontré mardi le premier ministre Wen Jiabao. Ainsi, que son très probable successeur l'an prochain, le vice-premier ministre Li Keqiang.

De manière fort logique, Laurent Fabius est le premier membre du nouveau gouvernement français à faire le voyage en Chine. Il a assuré que la France était «motivée par une nouvelle ambition» pour les relations entre les deux pays, et que la Chine était «une priorité du nouveau gouvernement français». François Hollande

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant