Fabius précise le projet des "100 premiers jours" de Hollande

le
10

PARIS (Reuters) - Le début du quinquennat de François Hollande, s'il est élu à l'Elysée, se fera en vertu des principes de redressement, d'effort et de justice, selon Laurent Fabius, qui donne dans une interview mercredi des précisions sur ces "100 premiers jours".

Dans un entretien que publie l'hebdomadaire Les Inrockuptibles, l'ancien Premier ministre distingue deux périodes, avec une première allant de la mi-mai, date de la passation de pouvoir, au second tour des élections législatives, le 17 juin.

Une fois la passation de pouvoir effectuée s'il est élu le 6 mai, le président Hollande nommerait un gouvernement paritaire, composé à égalité d'hommes et de femmes.

"Des changements concrets" ne nécessitant pas d'intervention législative interviendraient alors, dit Laurent Fabius, chargé de la préparation du début du quinquennat dans l'équipe de campagne du candidat socialiste.

Un décret devrait ainsi rétablir la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler à 18 ans et suffisamment cotisé depuis.

Parmi les autres décisions pouvant être prises en tout début de quinquennat, Laurent Fabius cite la hausse de 25% de l'allocation de rentrée scolaire pour la rentrée 2012, le blocage pour trois mois du prix de l'essence, la réduction de 30% de la rémunération du président de la République et des ministres ou encore l'annulation de la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.

Si la gauche remporte les élections législatives, le Parlement travaillera une grande partie de l'été, Laurent Fabius qualifiant de "logique" l'existence d'une session extraordinaire en juillet.

"Il faudra prendre des décisions tout de suite, notamment en matière financière, fiscale et sociale", dit le député de Seine-Maritime.

INTERNATIONAL

Laurent Fabius cite au titre des textes prioritaires une loi de finances rectificative, une loi de finances de la Sécurité sociale rectificative, "un programme pour Bruxelles sur les finances publiques".

Les thèmes de l'éducation, de la décentralisation et du logement, notamment, feront l'objet de décisions législatives "à la rentrée".

"Une discussion d'ensemble devrait avoir lieu sur la situation économique et sociale, puis des négociations spécialisées sur l'emploi, les retraites, l'éducation, la santé", précise l'ancien Premier ministre.

Au chapitre international, Laurent Fabius confirme l'intention de François Hollande de faire en Allemagne son premier déplacement de président.

A l'agenda du prochain président français figurera aussi le G8 de Camp David, aux Etats-Unis, des 18 et 19 mai suivi, les 20 et 21 mai, d'un sommet de l'Otan à Chicago où François Hollande confirmerait son intention de retirer rapidement les troupes françaises d'Afghanistan.

Sont ensuite annoncés, en juin, une réunion du G20 au Mexique, puis le 20e anniversaire de la conférence de Rio sur l'environnement et enfin, à la fin du mois, un sommet européen que le candidat PS voudrait axer sur la croissance.

Si François Hollande est élu président, sa victoire fera l'objet d'un rassemblement "festif, simple et bon enfant", précise Laurent Fabius, soucieux de démarquer son camp de la fête de mai 2007 dans le luxueux restaurant parisien Le Fouquet's qui avait marqué de façon négative dans l'opinion le début de la présidence de Nicolas Sarkozy.

François Hollande sera "un président actif et accessible", assure Laurent Fabius.

Elizabeth Pineau, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bigot8 le mercredi 21 mar 2012 à 14:53

    fabius mister j exonore les taxes sur les oeuvres d art !!! devinez que fait sa famille (une des plus riches de rouen) et bien ils sont antiquaires ....!mdr

  • M3748275 le mercredi 21 mar 2012 à 14:52

    De quoi reflechir a 3 fois avant de mettre un bulletin FH dans l'urne...

  • M3786731 le mercredi 21 mar 2012 à 14:48

    Si Hollande passe, c'est la France toute entière qui trépasse... Dans 5 ans il faudra que les grecs viennent à notre secours car notre situation sera alors pire que la leur !!!

  • p-mart le mercredi 21 mar 2012 à 14:08

    Pitoyable !!! Et les économies elles sont où ??

  • ahariga1 le mercredi 21 mar 2012 à 13:25

    Fabius doit préciser les projets de Hollande, pourquoi? Hollande n'aurait pas été clair?Ces pauvres députés vont travailler cet été, aprés un repos de quemques pour cause d'élections et de tourénes des popotes. Ce surcroîtde travail justifiera une augmentation des leurs indemnités de salaires et de frais, sans oublier celles de leur collaborateurs....

  • M2280901 le mercredi 21 mar 2012 à 12:55

    parlons plutôt de ses 100 derniers jours

  • M4841131 le mercredi 21 mar 2012 à 12:52

    qu des dépenses, l'emploi, il est ou ?????????????????

  • tintin51 le mercredi 21 mar 2012 à 12:45

    Rappel,1981 Arrivee de la gauche au pouvoir,1983 On change de cap, le debut de la degringoladeEnsuite, cohabitation, CHIRAC,j avance et je recule en fait je ne fais pas grnd chose2OO7 On l aime ou pas mais a fait beaucoup en peu de temps dans un moment delicatdoit continuersurtout pas de socialo c est la ruine assuree

  • bigot8 le mercredi 21 mar 2012 à 12:23

    fabius une des familles les plus friquées de rouen ! antiquaire et bein sur il avait fait voté la loi qui ne taxe pas les oeuvres d art !!! gauche caviar a eviter

  • couvidat le mercredi 21 mar 2012 à 12:15

    pauvre France!!!!!Avec quelle argent?Avec hollande la France centre du monde............