Fabius dément posséder un compte en Suisse

le
3
Le ministre des Affaires étrangères entend couper court à «une rumeur relayée par Libération » dans son édition de lundi. Le quotidien affirme que Mediapart possède les preuves de l'existence d'un tel compte, ce que le site internet dément également.

«Affaire Cahuzac, le cauchemar continue», affirme lundi la Une Libération, qui croit détenir une «bombe politique». Sous le titre: «Une possible affaire Fabius tétanise l'Elysée», le quotidien explique dans un long article (lien payant) que l'Elysée panique depuis trois jours. La raison de ces craintes? «Mediapart aurait en sa possession les preuves que Laurent Fabius détient un ou plusieurs comptes en Suisse», précise Libération, au conditionnel. «On est au-delà de la panique, c'est de la tétanie, mais il ne faut rien en dire», confie un conseiller ministériel au quotidien sous le couvert de l'anonymat.

Procédures juridiques à venir

Dès dimanche soir, le ministre d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3493130 le lundi 8 avr 2013 à 09:48

    Confiscation de leurs avoirs, mise à l'écart de la vie politique et de la fonction publique. Remboursement des gains dus à l'évasion fiscale. Voilà de quoi moraliser. Trop c'est trop. Il faut des preuves ou des aveux avant d'accuser cependant.

  • mlaure13 le lundi 8 avr 2013 à 09:43

    La sociale-démocratie est, fondamentalement, philosophiquement et légalement un système basé sur la corruption. Tant qu’ils pourront distribuer de gigantesques faveurs sociales ou économiques sur la base de promesses électorales, sans la moindre conséquence pour eux et leurs familles, le système demeurera corruptif par essence. Les extrêmes traduisent cela par "tous pourris", Anticor utilise l'incantation "tous vertueux", et nous libéraux constatons : "tous normaux".

  • j.capman le lundi 8 avr 2013 à 09:39

    Si c est pas en Suisse c est peut etre ailleur.