Fabius confiant sur les négociations avec l'Inde sur le Rafale

le
4
LAURENT FABIUS OPTIMISTE POUR LA VENTE DU RAFALE À L'INDE
LAURENT FABIUS OPTIMISTE POUR LA VENTE DU RAFALE À L'INDE

NEW DELHI (Reuters) - Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius s'est dit lundi confiant sur l'issue des négociations pour la vente de 126 avions de combat Rafale de Dassault Aviation à l'Inde.

"La discussion se développe dans un sens très positif et (...) nous sommes très confiants quant au résultat final", a-t-il dit à la presse, lors d'un déplacement à New Delhi, avant de rencontrer le ministre des Finances et de la Défense Arun Jaitley dans le courant de la journée.

Le constructeur français, qui n'a jamais exporté son avion de combat depuis le lancement de celui-ci en 1989, compte beaucoup sur cette commande estimée à 15 milliards de dollars.

Il a entamé des négociations exclusives avec l'Inde en 2012 et ce contrat, qui pourrait être signé avant la fin de l'année, permettrait à la France de reporter une partie des 11 livraisons de Rafale qu'elle reçoit chaque année et de soulager ainsi ses finances publiques.

Pour autant, les concurrents de Dassault Aviation espèrent toujours que l'affaire ne se fasse pas.

Le Premier ministre Narendra Modi, en place depuis un peu plus d'un mois, s'est juré de remettre l'économie de son pays sur les rails notamment en relançant de grands projets, dont des projets de défense.

Laurent Fabius a dit partager "totalement la notion d'efficacité du nouveau gouvernement".

(Sruthi Gottipati, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PHMAUVE le lundi 30 juin 2014 à 17:09

    C'est en dollars, les ricains vont nous mettre une amende pour concurrence !

  • M4960905 le lundi 30 juin 2014 à 15:38

    ils sont cons mais pas fiables

  • Berg690 le lundi 30 juin 2014 à 15:37

    FAFA confiant = c'est perdu!

  • puck le lundi 30 juin 2014 à 15:35

    ils sont toujours confiants jusqu'à ce que le contrat leur passe sous le nez .