Fabius au Caire pour prôner une trêve entre Israël et le Hamas

le
0
LAURENT FABIUS AU CAIRE POUR PRÔNER UN CESSEZ-LE-FEU ENTRE ISRAËL ET LE HAMAS
LAURENT FABIUS AU CAIRE POUR PRÔNER UN CESSEZ-LE-FEU ENTRE ISRAËL ET LE HAMAS

LE CAIRE (Reuters) - Laurent Fabius a entamé vendredi une visite de trois jours au Proche-Orient pour discuter des moyens à mettre en oeuvre pour "casser la spirale de violence" et aboutir rapidement à un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza.

L'armée israélienne a lancé dans la nuit de jeudi à vendredi une opération terrestre dans la bande de Gaza au 11e jour des affrontements qui ont déjà fait plus de 250 morts côté palestinien, dont une grande majorité de civils, et deux côté israélien.

"Cette visite a un but", a dit le chef de la diplomatie française à l'issue d'une rencontre avec le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, au Caire.

"Tout faire pour essayer de casser la spirale de violence et arriver à un cessez-le-feu rapidement", a-t-il ajouté, tout en reconnaissant que cet objectif serait difficile à atteindre.

Au regard des bonnes relations qu'elle entretient avec les deux parties et l'ensemble des pays de la région, "la France peut être un pont entre les uns et les autres", a fait valoir Laurent Fabius lors d'un point de presse.

Le ministre des Affaires étrangères a une nouvelle fois proposé la mise en place d'une mission d'aide frontalière de l'Union européenne aux points de passage entre Gaza et Israël, à l'image de celle qui avait été décidée en 2005 avant d'être suspendue deux ans plus tard avec l'arrivée du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza.

"C'est une possibilité qui permettrait à la fois à l'Autorité palestinienne d'exercer ce contrôle et à l'Europe d'assurer une supervision d'une manière objective, mais d'abord, il faut un cessez-le-feu, ensuite l'acceptation de nos amis égyptiens", a-t-il souligné.

Au cours de son voyage de trois jours, Laurent Fabius doit rencontrer le secrétaire d'Etat américain John Kerry, ainsi que le président égyptien Abdel Fattah al Sissi et le chef de la diplomatie jordanienne, a-t-on précisé de source diplomatique.

Il sera également reçu par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dimanche à Tel Aviv.

(John Irish, édité par Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant