FA Cup : United - Palace, acte II

le
0

La finale de FA Cup, ce samedi soir, a des airs de déjà-vu. En 1990, Manchester United avait privé Crystal Palace de son premier titre majeur. Samedi, à 18h30, Alan Pardew et les siens auront à coeur de prendre leur revanche.

Vingt-six ans, il est de retour. Alan Pardew jouera samedi sa deuxième finale de Cup avec Crystal Palace, et cette fois-ci en tant qu’entraineur. L’Anglais avait disputé sa première finale de Cup en 1990, lui qui avait donné la victoire aux Eagles en demi-finales, inscrivant un but de la tête en prolongation. La belle épopée de Palace en 1990 avait été stoppée en finale par… les Red Devils. Au terme d’une double confrontation (match nul 3-3 après prolongation lors du premier match), Manchester United avait privé Crystal Palace d’un premier titre majeur en s’imposant 1-0 dans le replay.

Victoire impérative pour United

Avec une cinquième place à l’arrivée en Premier League, Louis van Gaal et son équipe n’ont pas convaincu. Et la FA Cup pourrait bien sauver la saison de Manchester United. Même si le passage de l’ancien sélectionneur des Oranje ne marquera pas les esprits, il peut tout de même marquer l’histoire du club. En effet, si United s’impose, Van Gaal aura le mérite de glaner le premier titre du club mancunien depuis le départ de Sir Alex Ferguson en 2013.

Palace intraitable en Cup

D’autant plus que les Red Devils ont rendez-vous avec une équipe de Palace qui n’a pas réalisé la meilleure saison de son histoire. Quinzième de Premier League cette année, avec des résultats en dents de scie, les Eagles ont toutefois réussi à élever leur niveau de jeu en coupe. Vainqueur de Southampton, Stoke City ou encore Tottenham, Palace n’a jamais joué de replay, contrairement à United, qui a bataillé en quarts pour se défaire de West Ham. Cette année, en Premier League, les coéquipiers de Yohan Cabaye ont obtenu le nul à la maison mais n’ont pas pu contenir les assauts mancuniens à Old Trafford (0-2).

Se projeter en contre

Au niveau tactique, Crystal Palace devrait rester très regroupé dans son camp, profitant de brèches laissées par United pour contre-attaquer. Avec des joueurs comme Bolasie, Zaha ou Wickham, les Rouge et Bleu peuvent se projeter très vite devant la cage de De Gea. « On a des joueurs qui peuvent faire mal à n’importe quelle équipe, affirme Alan Pardew. Je pense que MU aura droit à un match difficile. Ils seront favoris, cela ne fait pas de doute, mais on a été bien meilleurs lors des sept derniers matchs ». Une chose est sûre, Alan Pardew et Palace auront à coeur de prendre leur revanche sur la finale de 1990.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant