F1: Vettel gagne en Corée du Sud et prend la tête du championnat

le
0
SEBASTIEN VETTEL PREND LES COMMANDES DU CHAMPIONNAT APRÈS SA VICTOIRE EN CORÉE
SEBASTIEN VETTEL PREND LES COMMANDES DU CHAMPIONNAT APRÈS SA VICTOIRE EN CORÉE

par Alan Baldwin

YEONGAM, Corée du Sud (Reuters) - Double champion du monde en titre, Sebastian Vettel a remporté dimanche le Grand Prix de Formule Un de Corée du Sud, pour un doublé de Red Bull. Il prend à Fernando Alonso la tête du championnat à quatre courses de la fin de la saison.

Sur le circuit de Yeongam, il signe ainsi son troisième succès de rang, le quatrième cette saison et la 25e victoire en Grand Prix de sa carrière. Il compte 215 points au classement contre 209 à l'Espagnol.

Le pilote allemand a devancé son coéquipier australien, Mark Webber, parti en pole position mais doublé par Vettel dès le premier virage, Alonso complétant le podium.

La deuxième place de Webber offre à Red Bull le premier doublé de la saison, toutes écuries confondues.

Le rappeur sud-coréen Psy s'est chargé d'agiter le drapeau à damier lorsque Vettel a franchi la ligne d'arrivée en remerciant son équipe pour le travail effectué.

"Le départ a été très important, nous partions du mauvais côté", a dit Vettel. "J'ai fait un très bon départ et j'ai vu que Mark était un peu à la peine. J'ai pu rester à ses côtés et prendre l'intérieur au premier virage", a expliqué l'Allemand.

Sans chercher à attaquer son coéquipier, en quête d'une nouvelle couronne mondiale, Webber a terminé à 8,32 secondes de Vettel.

Parti en quatrième position derrière Lewis Hamilton, Alonso a doublé le Britannique de McLaren en début de course mais n'a pu faire son retard sur les Red Bull lors d'une après-midi où le résultat final s'est finalement décidé dans les premières secondes.

L'Espagnol a franchi la ligne 13,9 secondes après le vainqueur.

GROSJEAN ET VERGNE DANS LES POINTS

"Je pense que nous pouvons être contents de notre performance aujourd'hui", a dit Alonso dont l'écurie Ferrari (290 points) prend à McLaren (284) la deuxième place du classement des constructeurs derrière Red Bull (367).

"Nous allons dans la bonne direction. Nous avons juste encore besoin de faire un petit pas supplémentaire pour rivaliser avec Red Bull", a ajouté l'ancien champion du monde.

Le Brésilien Felipe Massa continue de remonter la pente en prenant la quatrième place, lui aussi aux commandes d'une Ferrari.

Le Finlandais Kimi Räikkönen a terminé cinquième sur Lotus et entre dans les points pour la 13e fois cette saison, consolidant ainsi sa troisième place au classement des pilotes.

Sur McLaren, Jenson Button a été contraint à l'abandon après un accrochage avec Kamui Kobayachi, qui a également contraint Nico Rosberg à stopper la course.

Après avoir écopé d'une pénalité pour avoir provoqué la collision, le Japonais, troisième la semaine dernière, chez lui, sur le circuit de Suzuka, a fini lui aussi par jeter l'éponge au 18e tour.

Button, désormais à 84 points de Vettel, a reconnu que ses espoirs de titre étaient désormais enterrés.

"Non, certainement pas", a dit le Britannique lorsqu'on l'interrogeait sur ses chances d'être sacré en fin de saison.

"Je vais prendre du plaisir sur les dernières courses. Les points pour l'équipe sont importants mais cela ne dépend plus de nous."

L'Allemand Nico Hülkenberg (Force India) a terminé sixième devant deux Français: Romain Grosjean sur Lotus et Jean-Eric Vergne sur Toro Rosso.

Ce dernier a devancé son coéquipier Daniel Ricciardo, qui a fini devant Hamilton.

Le Britannique, parti en troisième position, termine donc 10e juste devant le Mexicain Sergio Perez, qui le remplacera la saison prochaine chez McLaren.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant