F1 : Vergne et Toro Rosso, c'est définitivement fini !

le
0
Jean-Éric Vergne, ici lors de son dernier Grand Prix le week-end dernier à Abu Dhabi, a annoncé ce mercredi après-midi qu'il quitterait Toro Rosso.
Jean-Éric Vergne, ici lors de son dernier Grand Prix le week-end dernier à Abu Dhabi, a annoncé ce mercredi après-midi qu'il quitterait Toro Rosso.

Il paraît que l'amour dure trois ans. En Formule 1, loin des sentiments du coeur, la règle des trois ans a aussi des adeptes. Chez Red Bull, où l'on gère également l'écurie Toro Rosso, pas question en effet de laisser dans la petite écurie des pilotes jeunes trop longtemps. Trois saisons, c'est d'ailleurs ce que vient d'effectuer le Français Jean-Éric Vergne. Mais c'est désormais terminé : il a annoncé sur Twitter qu'il quittait Toro Rosso. "Nous avons mieux que lui" Pourtant, difficile d'imaginer que le Français est à l'initiative de la décision. En août dernier, alors que Red Bull venait d'annoncer l'arrivée du phénomène Max Verstappen, Helmut Marko - qui fait la pluie et le beau temps dans la filière jeune chez Red Bull - avait déjà scellé le sort de Jean-Éric Vergne. "Nous ne sommes pas mécontents de lui, mais nous sommes une équipe qui a pour vocation la promotion des jeunes, qui sélectionne les meilleurs talents, avait-il déclaré en août dernier. Jean-Éric Vergne est un grand pilote de Formule 1, mais nous avons mieux que lui." Jean-Éric Vergne avait déjà connu une grande déception, la saison dernière, quand Red Bull lui a préféré son coéquipier d'alors, Daniel Ricciardo, pour piloter aux côtés de Sebastian Vettel. La marque autrichienne a été rapidement confortée dans son choix : l'Australien a remporté trois Grands Prix, étant le seul pilote de la saison non Mercedes a remporté une course cette saison....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant