F1: terminus à domicile pour Rubens Barrichello ?

le
0

par Alan Baldwin

PARIS (Reuters) - Rubens Barrichello se prépare au Grand Prix du Brésil de Formule Un, chez lui ce week-end, en sachant qu'il s'agit sans doute de la dernière course d'une carrière qui l'a vu prendre davantage de départs que n'importe quel autre pilote.

Alors que les deux titres de champion du monde sont déjà attribués à Sebastian Vettel et son écurie Red Bull, le recordman brésilien sera en pleine lumière sur le circuit de Sao Paulo.

Le pilote de 39 ans aurait volontiers disputé une 20e saison en F1 mais Williams a commencé à chercher son éventuel remplaçant en 2012.

Son compatriote Felipe Massa, qui prendra dimanche son 100e départ avec Ferrari et dont l'avenir est également incertain, lui a d'ores et déjà conseillé de d'arrêter la compétition après cette ultime course à domicile.

"Je lui ai donné un conseil: arrêter", a dit Massa sur le site brésilien TotalRace (www.totalrace.com.br).

Barrichello prendra dimanche son 323e départ en Grand Prix dans une carrière débutée en 1993 et ponctuée de 11 victoires avec Ferrari et Brawn.

"Je ne lui ai pas dit 'tu es vieux, arrête de courir'. Je pense à ce qui se passe en F1. Aujourd'hui, il y a 12 écuries en F1 et cinq ou six demandent à leur pilote de payer leur volant. C'est à mon avis une absurdité", a précisé Massa.

VETTEL POUR UN NOUVEAU RECORD

"Ce que je lui ai dit, c'est que je ne voulais pas voir 'Rubinho', avec la carrière qu'il a eue et tout ce qu'il a accompli, chasser le sponsor pour pouvoir courir. Je lui ai dit 'arrête, profite de cette course, fais-en une belle fin'. Bien sûr, il fera ce qu'il pense être le meilleur pour lui", a dit Massa.

Alors que Williams a connu cette année la pire saison de son histoire, Barrichello ne peut raisonnablement espérer mieux qu'un ou deux points sur son circuit d'Interlagos.

Deux fois vainqueur de cette course avec Ferrari, Felipe Massa peut, lui, en attendre davantage et se doit de terminer fort la saison après avoir reçu un avertissement du patron de l'écurie italienne, Luca di Montezemolo.

Dimanche sera également un grand jour pour Bruno Senna, le troisième Brésilien de la F1, qui pourrait faire sa dernière apparition sous les couleurs de Renault et pour qui rien n'est garanti pour l'année prochaine.

Afin de conclure l'année en beauté, Vettel partira en quête d'un nouveau record - celui d'une 15e pole position dans la même saison alors qu'il a déjà égalisé celui établi par Nigel Mansell en 1992 avec 14 positions de pointe.

S'il y parvient, il offrira un nouveau record à son écurie Red Bull, qui a signé 18 pole positions cette saison.

L'Allemand de 24 ans ne battra pas en revanche le record de son compatriote Michael Schumacher, vainqueur de 13 courses sur une année. Il vise néanmoins un 12e succès cette saison.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant