F1 - Suzuka : questions pour un champion au Japon

le
0
En cas de victoire dimanche à Suzuka, Sebastian Vettel remporterait son 5e Grand Prix consécutif.
En cas de victoire dimanche à Suzuka, Sebastian Vettel remporterait son 5e Grand Prix consécutif.

Début d'après-midi à Suzuka. Le mercure avoisine les 30 °C alors que la France, elle, n'est pas encore éveillée. Les pilotes s'élancent pour la deuxième séance d'essais libres. Un oeil attentif sur le déroulé de la séance, Frédéric Ferret, journaliste à L'Équipe, revient pour Auto-Addict sur les enjeux du week-end.

Comment expliquez-vous que ce circuit de Suzuka soit si populaire, autant pour le public que pour les pilotes ?

Dès ce vendredi pour les essais libres, le circuit de Suzuka a fait le plein de supporteurs dans ses tribunes. Un engouement bien loin de la maigre popularité du Grand Prix de Corée du Sud, il y a une semaine. "Là-bas, il n'y avait rien (le circuit est en effet construit sur une zone marécageuse), explique Frédéric Ferret. En revanche, le tracé au Japon bénéficie de la proximité avec la ville de Suzuka, à 50 km à l'ouest de Nagoya, peuplée par plus de 196 000 habitants. "En termes de pilotage, le circuit est très exigeant, technique", et "les pilotes n'ont pas d'échappatoire" explique-t-il alors que certains d'entre eux multiplient les sorties de piste durant la séance d'essais.

Sebastian Vettel peut être champion du monde s'il gagne et si Fernando Alonso ne fait pas mieux qu'une neuvième place. Est-ce possible ?

Pour être sacré une quatrième fois champion du monde, le pilote allemand doit bénéficier d'un concours de circonstances. En somme, que Fernando Alonso rate...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant