F1: Sebastian Vettel et Mark Webber prêts pour un dernier combat

le
0
DERNIÈRE CONFRONTATION ENTRE SEBASTIAN VETTEL ET MARK WEBBER SUR LE CIRCUIT D?INTERLAGOS, AU BRÉSIL
DERNIÈRE CONFRONTATION ENTRE SEBASTIAN VETTEL ET MARK WEBBER SUR LE CIRCUIT D?INTERLAGOS, AU BRÉSIL

par Alan Baldwin

LONDRES (Reuters) - L'Allemand Sebastian Vettel peut terminer la saison en égalant ce week-end deux nouveaux records.

Son équipier chez Red Bull, l'Australien Mark Webber, espère, lui, s'imposer au Brésil pour le dernier Grand Prix de sa carrière.

Il n'y aura pourtant qu'un vainqueur sur le circuit d'Interlagos, où les deux hommes ne se feront aucune faveur.

"Mark ne veut pas que la victoire lui soit offerte", a souligné le patron de l'écurie Red Bull, Christian Horner, devant la presse à l'issue du Grand Prix des Etats-Unis à Austin (Texas), remporté dimanche dernier par Sebastian Vettel.

Cette victoire a fait du pilote allemand le premier de l'histoire de son sport à signer huit succès consécutifs dans une même saison.

S'il en remporte un neuvième d'affilée au Brésil, il pourrait égaler le record établi par l'Italien Alberto Ascari lors de la saison 1952-1953.

"Ca serait une bonne chose de voir (Mark Webber) remporter sa dernière course", a déclaré Horner. "Mais Sebastian va aussi vouloir égaler ce record et comme d'habitude, ça va être un rude combat entre les deux."

Sebastian Vettel en est à douze victoires cette saison et pourrait égaler le record de son compatriote Michael Schumacher s'il devait s'imposer dimanche.

Mark Webber, qui n'a remporté aucune course cette saison, s'est fait souffler la victoire au Grand Prix de Malaisie par son coéquipier en mars, malgré les consignes de leur écurie.

Sacré champion du monde en octobre pour la quatrième fois consécutive, Sebastian Vettel sera une nouvelle fois favori à Sao Paulo, où il s'est imposé en 2010 devant son coéquipier. Mais le circuit d'Interlagos a également réussi par le passé au pilote australien, vainqueur en 2009 et 2011.

"FIER DE CE QUE J'AI ACCOMPLI"

"Il me reste une semaine, je quitterai le paddock très satisfait. Jusqu'ici tout s'est bien passé, je suis très fier de ce que j'ai accompli", a confié Webber après sa troisième place au Grand Prix des Etats-Unis.

"Je n'aurais jamais imaginé que je ferais ça quand j'ai quitté Queanbeyan, en Australie, avoir les résultats que j'ai eus, travailler avec les gens merveilleux avec qui j'ai collaborés, être opposé à des pilotes extraordinaires sur les meilleurs circuits du monde."

"J'ai énormément appris sur moi-même, sur tout (...) Un nouveau chapitre va s'ouvrir, lorsque je sortirai de la voiture pour la dernière fois, je serai heureux. Je rentre en Grande-Bretagne dimanche soir, j'irai promener les chiens mardi matin", a expliqué l'Australien, qui rejoindra Porsche en endurance la saison prochaine.

Titulaire chez Ferrari depuis 2006, Felipe Massa se prépare à disputer sa dernière course au volant d'une Ferrari chez lui, au Brésil, avant de rejoindre l'écurie Williams.

Cette course sera également la dernière de Ross Brawn en tant que directeur de l'équipe Mercedes.

Le Mexicain Sergio Perez prendra le départ au volant de sa McLaren lui aussi pour la dernière fois, lors d'une course qui marquera également la fin du partenariat entre l'écurie et l'opérateur mobile Vodafone.

Clémence Apetogbor pour le service français, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant