F1: Schumacher frôle la pole position avant d'être rétrogradé

le
0

par Alan Baldwin

MONACO (Reuters) - Michael Schumacher a fait frissonner les amoureux de la Formule Un en signant samedi le meilleur temps des qualifications à Monaco avant d'être rétrogradé à la sixième place, la faute à une pénalité datant du Grand Prix de Catalogne.

La pole position a donc échoué à l'Australien Mark Webber, deuxième temps, qui s'élancera dimanche aux côtés de l'Allemand Nico Rosberg. La deuxième ligne sera quant à elle composée du Britannique Lewis Hamilton et du Français Romain Grosjean.

Michael Schumacher a payé samedi une erreur commise lors du GP de Barcelone, où sa Mercedes avait été impliquée dans un accrochage avec la Williams du Brésilien Bruno Senna.

Sans cet incident de course vieux de deux semaines, Michael Schumacher aurait décroché sa première pole position depuis son retour sur les circuits affaires en 2010 après une brève retraite sportive.

La performance du septuple champion du monde de F1, qui détient quasiment tous les records dans ce sport automobile, n'a pas laissé insensible ses proches, à commencer par Ross Brawn, directeur de l'écurie Mercedes.

"Je dois avouer que j'ai eu la larme à l'oeil. Il a connu des moments difficiles depuis son retour", a déclaré Ross Brawn, en faisant référence au fait, notamment, que son pilote n'est jamais remonté sur un podium depuis son retour en F1.

VETTEL PARTIRA EN NEUVIÈME POSITION

A l'issue de cette séance de qualifications, Michael Schumacher a d'ailleurs reconnu qu'il était très satisfait de sa performance du jour.

"Quand j'ai regardé mon tableau de bord et que j'ai vu mon temps, je me suis dit qu'il ne devait pas être mauvais. C'est beau", a déclaré le champion allemand.

Rendue difficile par une brève interruption après un léger accident du Mexicain Sergio Perez, la séance de qualifications a repoussé Fernando Alonso en cinquième position et Felipe Massa à la septième.

Pour avoir provoqué un accident avec Perez lors des derniers essais samedi matin, le vainqueur surprise de la dernière course disputée en Catalogne, Pastor Maldonado, a écopé d'une pénalité de dix places et s'élancera en 19e position.

Au-delà de la performance de Romain Grosjean, les deux autres Français ont manqué de tranchant, Jean-Eric Vergne finissant en 16e position sur la grille de départ et Charles Pic en 22e.

Le double champion du monde en titre, l'Allemand Sebastian Vettel, partira en neuvième position.

Olivier Guillemain pour le service français, édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant