F1 - Saison 2017 : Quelques points du règlement éclaircis

le
0
F1 - Saison 2017 : Quelques points du règlement éclaircis
F1 - Saison 2017 : Quelques points du règlement éclaircis

En plus de l’annonce du calendrier de la saison 2017, le Conseil Mondial du Sport Automobile a validé certains changements du règlement de la F1 pour clarifier certaines situations.

Si le Conseil Mondial du Sport Automobile a validé ce mercredi le calendrier de la saison 2017 du championnat du monde de F1, ce n’est pas la seule décision qui touche la catégorie reine du sport automobile. Le principal changement touche le cumul de pénalités après l’utilisation de nombreux moteurs neufs sur un même week-end de course pour se créer un stock de moteurs en vue de la fin de saison, comme les pilotes McLaren la saison passée ou Lewis Hamilton cette saison à Monza. Pour boucher ce trou dans le règlement, la FIA a décidé de modifier le règlement en profondeur et, désormais, seul le dernier élément du moteur hors quota monté lors d’un Grand Prix pourra être utilisé pour la suite de la saison sans pénalité supplémentaire. Pour simplifier : il ne sera plus possible d’utiliser plus d’un moteur neuf hors quota lors d’un Grand Prix.

Départ arrêté sous la pluie

L’idée était dans les cartons, elle est désormais ajoutée officiellement au règlement. Dès la saison prochaine, si la pluie impose à la direction de course de faire partir un Grand Prix derrière la voiture de sécurité, le « restart » se fera sous la forme d’un départ arrêté sur la grille de départ dès que la piste sera de nouveau considérée comme praticable. Dans les faits, dès que la direction de course intimera l’ordre à la voiture de sécurité de rentrer aux stands pour relancer la course, les pilotes s’installeront sur la grille selon leur position et une procédure de départ normale sera lancée.

Pas de choix des pneus en début de saison

Parmi les mesures prises pour améliorer les performances des monoplaces, des pneus plus larges seront instaurés. Face au manque de tests pour les écuries avec ces nouvelles gommes, et comme proposé par les écuries elles-mêmes, les pilotes ne pourront pas choisir le nombre de trains de pneus qu’ils souhaitent pour les cinq premières courses du championnat 2017. Lors de ces Grands Prix (Australie, Chine, Bahreïn, Russie et Espagne), chaque pilote aura deux trains de la gomme la plus dure, quatre trains de la gomme intermédiaire et sept trains de la gomme la plus tendre. Cela donnera plus de temps aux écuries pour évaluer les gommes proposées par Pirelli.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant