F1 : Retour à une formule plus traditionnelle en 2017, mais sans l'Allemagne

le
0
F1 : Retour à une formule plus traditionnelle en 2017, mais sans l'Allemagne
F1 : Retour à une formule plus traditionnelle en 2017, mais sans l'Allemagne

Après une saison 2016 au calendrier record chargé de 21 rendez-vous entre l’Australie et Abu Dhabi, la saison 2017 va revenir à une formule plus traditionnelle avec 20 Grands Prix disséminés entre le… mars et le… novembre.

Après une saison 2016 au calendrier record chargé de 21 rendez-vous entre l’Australie et Abu Dhabi, la saison 2017 va revenir à une formule plus traditionnelle avec 20 Grands Prix disséminés entre le… mars et le… novembre. Comme attendu la première manche de la saison aura lieu en Australie mais elle est retardée d’une semaine par rapport à 2016 et calée au… mars. Une semaine de plus pour permettre aux écuries de finaliser plus tardivement leurs nouvelles monoplaces pour répondre au nouveau règlement technique en vigueur l’an prochain. Le premier changement notable concerne la deuxième manche de la saison qui ne sera pas Bahreïn mais la Chine, les deux Grands Prix ayant échangé leur dates et se tiendront à une semaine d’écart. La Russie conclura la tournée d’ouverture avant le retour en Europe.
Si l’enchaînement des épreuves ne change guère par rapport à 2016 la saison prochaine, certaines dates ont été ajustées. Barcelone, qui accueillera en février les essais de pré-saison, sera  toujours la première course organisée en Europe avant Monaco et le détour par le Canada. Après une première édition qui n’a pas rameuté les foules, les organisateurs du Grand Prix d’Europe en Azerbaïdjan ont obtenu de la FIA et de Bernie Ecclestone un léger changement de date. Tenue le 19 juin en 2016, cette course dans les rues de Bakou aura lieu le 25 juin cette année, soit une semaine plus tard. Cette nouvelle date a deux avantages : elle permet aux équipes d’avoir deux semaines d’écart avec le Canada et les organisateurs ne souffriront pas de la concurrence frontale des 24 Heures du Mans, qui auront lieu le week-end des 17 et 18 juin en 2017.
Après le passage dans l’extrême-est de l’Europe, l’Autriche et la Grande-Bretagne se suivront d’une semaine au début du mois de juillet avant le traditionnel passage par le « tourniquet » du Hungaroring. Cet événement change également de date pour être reculé d’une semaine au 30 juillet, contre le 24 en 2016. Ce décalage est la résultante de la disparition du Grand Prix d’Allemagne, ni Hockenheim, ni le Nürburgring ne souhaitant engager les frais nécessaires à l’organisation de l’événement après une édition 2016 décevante au niveau de la billetterie. Les titres de Mercedes et le sacre de Nico Rosberg n’ont pas changé la donne. De ce fait, les écuries de F1 auront un mois plein de vacances en août, la fin de la tournée européenne avec la Belgique et l’Italie étant prévu les 27 août et 3 septembre, et bien à Monza en ce qui concerne la manche italienne.
La tournée internationale de fin de saison, dans la première mouture du calendrier, allait donner un mal de crâne incroyable aux écuries niveau logistique puisqu’il était prévu que la course nocturne de Singapour et celle en Malaisie soient espacées d’une seule semaine. Les plaintes des onze écuries ont été entendues et les deux premières courses asiatiques sont désormais séparées de deux semaines les 17 septembre et 1er octobre. Le Japon suivra une semaine après avant la tournée américaine. Comme cette année, les Grands Prix des Etats-Unis et du Mexique se suivront d’une semaine avant que le Brésil puis Abu Dhabi ne clôturent la saison huit mois après le coup d’envoi donné à Melbourne. Mais un doute subsiste sur la tenue effective du Grand Prix du Brésil, les organisateurs n’étant pas encore certains de prendre place au calendrier face aux difficultés économiques du pays et le manque d’attrait de la part des sponsors s’il n’y a pas de pilote brésilien sur la grille de départ. Une saison juste un peu moins riche qu’en 2016, mais les écuries ne s’en plaindront pas avec seulement quatre moteurs autorisés pour boucler ces 20 Grands Prix…
F1 - SAISON 2017 / CALENDRIER
26 mars 2017 : Grand Prix d’Australie (Albert Park, Melbourne)
9 avril 2017 : Grand Prix de Chine (Shanghai)
16 avril 2017 : Grand Prix de Bahreïn (Sakhir)
30 avril 2017 : Grand Prix de Russie (Sotchi)
14 mai 2017 : Grand Prix d’Espagne (Circuit de Catalogne, Barcelone)
28 mai 2017 : Grand Prix de Monaco (Monte-Carlo)
11 juin 2017 : Grand Prix du Canada (Circuit Gilles-Villeneuve, Montréal)
25 juin 2017 : Grand Prix d’Europe (Bakou)
9 juillet 2017 : Grand Prix d’Autriche (Red Bull Ring, Spielberg)
16 juillet 2017 : Grand Prix de Grande-Bretagne (Silverstone)
30 juillet 2017 : Grand Prix de Hongrie (Hungaroring, Budapest)
27 août 2017 : Grand Prix de Belgique (Spa-Francorchamps)
3 septembre 2017 : Grand Prix d’Italie (Monza)
17 septembre 2017 : Grand Prix de Singapour (Marina Bay)
1er octobre 2017 : Grand Prix de Malaisie (Sepang)
8 octobre 2017 : Grand Prix du Japon (Suzuka)
22 octobre 2017 : Grand Prix des Etats-Unis (Circuit des Amériques, Austin)
29 octobre 2017 : Grand Prix du Mexique (Autodromo Hermanos Rodriguez, Mexico)
12 novembre 2017 : Grand Prix du Brésil (Interlagos, São Paulo)
26 novembre 2017 : Grand Prix d’Abu Dhabi (Yas Marina)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant