F1 - Red Bull : Verstappen répond de manière cinglante à Villeneuve

le
0
F1 - Red Bull : Verstappen répond de manière cinglante à Villeneuve
F1 - Red Bull : Verstappen répond de manière cinglante à Villeneuve

Sous le flot des critiques venant de Jacques Villeneuve depuis quelques Grands Prix, Max Verstappen s’est targué d’une réponse plus que cinglante à l’ancien champion du monde de F1.

Le ton devrait une nouvelle fois monter entre Max Verstappen et Jacques Villeneuve. Alors que l’ancien champion du monde de F1, actuellement consultant sur les Grands Prix pour Canal+, ne cesse de multiplier les critiques face à l’attitude en piste du jeune néerlandais, ce dernier a répondu de manière très cinglante au Québécois. « Il devrait faire un peu attention à ses paroles quand il dit que quelqu'un va finir par se tuer. Il a lui-même tué quelqu'un, a déclaré Max Verstappen aux médias à Monza. Il doit se regarder dans le miroir, ajoute Verstappen. Je ne crois pas que ce qu'il dit soit très respectueux pour la famille de ce commissaire disparu. » Dans cette déclaration, Max Verstappen fait référence à un accident où Jacques Villeneuve était impliqué et qui a causé le décès d’un commissaire de piste. Lors du Grand Prix d’Australie 2001, le pilote québécois, au volant d’une BAR-Honda, a été surpris par le freinage anticipé de Ralf Schumacher, alors a volant d’une Williams-BMW, et était allé s’encastrer dans l’arrière de la monoplace de l’Allemand. Jacques Villeneuve avait alors décollé et une de ses roues s’était détachée pour aller heurter Graham Beveridge, commissaire de piste au virage 4 du circuit de l’Albert Park, qui était décédé des suites de ses blessures à l’arrivée à l’hôpital. C’est un difficile parallèle que fait Max Verstappen car il fait référence à quelque chose d’accidentel dans lequel Jacques Villeneuve n’a pas de responsabilité directe alors que son pilotage parfois au-delà de la limite est de sa seule responsabilité.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant