F1: Räikkönen menace de ne pas courir les deux derniers GP

le
0
RÄIKKÖNEN MENACE DE NE PAS FINIR LA SAISON DE F1
RÄIKKÖNEN MENACE DE NE PAS FINIR LA SAISON DE F1

ABOU DHABI (Reuters) - Le pilote finlandais Kimi Räikkönen a affirmé vendredi qu'il pourrait très bien ne pas finir la saison de Formule Un à bord de sa Lotus en raison d'un contentieux financier avec son écurie.

Le champion du monde 2007, qui fera son retour la saison prochaine chez Ferrari, a également fait savoir qu'il avait hésité à se rendre à Abou Dhabi où se dispute ce week-end le 17e Grand Prix de la saison.

"Je suis venu ici uniquement parce que nous avons trouvé un arrangement sur certains sujets", a-t-il dit à la presse à l'issue des séances d'essais qualificatifs.

Lotus, qui se dit proche d'un accord avec de nouveaux investisseurs, avait auparavant reconnu avoir du retard dans le paiement du salaire du Finlandais, sans préciser le montant des sommes dues.

"Avec un peu de chance, la question sera réglée et nous pourrons finir la saison aussi bien que possible", a ajouté le pilote, avant de faire planer le doute sur sa participation aux deux dernières manches de la saison.

"Bien sûr", a-t-il répondu aux journalistes qui lui demandaient s'il était possible qu'il sèche le Grand Prix des Etats-Unis à Austin, mi-novembre, et celui du Brésil à Sao Paulo, à la fin du mois.

"J'aime concourir, j'aime piloter. Mais une grande partie de ce sport repose sur le business et, parfois, quand les choses ne sont pas gérées comme elles le devraient, on se retrouve dans une situation fâcheuse", a ajouté Kimi Räikkönen.

Le pilote et l'écurie n'en sont pas à leur premier accrochage. En plein Grand Prix d'Inde, dimanche dernier, l'un des responsables de Lotus lui avait demandé sans ménagement de laisser la voie libre à son coéquipier, le Français Romain Grosjean, ce qui n'avait pas manqué de l'irriter.

Alan Baldwin, Simon Carraud pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant