F1: passe de trois pour Sebastian Vettel à Singapour

le
0
SEBASTIAN VETTEL S'IMPOSE À SINGAPOUR
SEBASTIAN VETTEL S'IMPOSE À SINGAPOUR

par John O'Brien

SINGAPOUR (Reuters) - L'Allemand Sebastian Vettel a accru dimanche son avance en tête du championnat du monde de Formule Un en remportant pour la troisième fois consécutive le Grand Prix de Singapour, dont il était parti en pole position.

Le pilote de l'écurie Red Bull, qui vise une quatrième couronne mondiale de rang, a devancé sur le circuit de Marina Bay, tracé dans la ville-Etat de Singapour, l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus), qui était parti en 13e position.

Vettel compte désormais 60 points d'avance sur Alonso (247 contre 187). Le Britannique Lewis Hamilton est troisième du classement avec 151 points devant Räikkönen, futur coéquipier d'Alonso chez Ferrari (149).

Sous les projecteurs du circuit de Singapour, Sebastian Vettel a remporté sa septième victoire de la saison en survolant cette Grand Prix disputé en nocturne.

"Oui, c'est ce que j'appelle maîtriser la situation", a dit Vettel aux membres de son écurie après avoir signé le 33e succès de sa carrière.

"La voiture était fantastique et c'est entièrement le résultat des efforts de l'équipe."

Manager de Red Bull, Christian Horner n'y est pas allé par quatre chemins, qualifiant la course de Vettel de "l'une des meilleures de sa carrière".

GROSJEAN ABANDONNE

Fernando Alonso s'est, lui, montré philosophe en rappelant qu'avec Ferrari, ils n'avaient plus "rien à perdre".

L'Allemand Nico Rosberg a terminé quatrième sur Mercedes devant son coéquipier Lewis Hamilton. Le Brésilien Felipe Massa termine sixième sur Ferrari qu'il quittera en fin de saison sans encore savoir s'il aura un nouveau baquet.

Massa a devancé les McLaren de Jenson Button et Sergio Perez, Nico Hülkenberg (Sauber) et Adrian Sutil (Force India) étant les derniers à entrer dans les points.

Parti en troisième position sur la grille de départ, le Français Romain Grosjean a été contraint à l'abandon au 39e tour en raison d'un problème mécanique.

Ses compatriotes Jules Bianchi et Charles Pic ont terminé à un tour du vainqueur tandis que Jean-Eric Vergne s'est classé 14e.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant