F1: passe de quatre pour Sebastian Vettel en Corée

le
0
SEBASTIAN VETTEL S?IMPOSE EN CORÉE DU SUD
SEBASTIAN VETTEL S?IMPOSE EN CORÉE DU SUD

par Alan Baldwin

YEONGAM, Corée du Sud (Reuters) - Sebastian Vettel, sur Red Bull, a accru dimanche son avance en tête du championnat du monde de Formule Un en s'imposant dans le Grand Prix de Corée du Sud, signant ainsi sa quatrième victoire d'affilée cette saison.

Parti en pole position, l'Allemand, qui est âgé 26 ans, remporte ainsi sa huitième victoire de l'année et la 34e de sa carrière. Il s'est imposé sur le circuit de Yeongam pour la troisième fois de suite.

Il a devancé les Lotus du Finlandais Kimi Räikkönen et du Français Romain Grosjean au terme d'une course qui a vu la voiture de sécurité intervenir deux fois.

Au championnat du monde, Vettel compte désormais 77 points d'avance sur Fernando Alonso, alors que cinq courses restent à disputer d'ici la fin de la saison.

Si Vettel remporte le Grand Prix du Japon la semaine prochaine et que le pilote espagnol de Ferrari, plus proche rival de Vettel pour le titre, ne termine pas dans les huit premiers, l'Allemand coiffera une quatrième couronne mondiale consécutive.

"Ça a été une course très, très maîtrisée. C'est bien", a dit Christian Horner, le patron de Red Bull, à son pilote par radio, une fois abaissé le drapeau à damier.

WEBBER CONTRAINT À L'ABANDON

Alonso a dû se contenter de la sixième place derrière le pilote allemand de Sauber Nico Hülkenberg et le Britannique Lewis Hamilton, qui s'était pourtant élancé en première ligne aux commande de sa Mercedes.

Alonso compte 195 points contre 272 à Vettel, Räikkonen étant en embuscade en troisième position avec 167 points au classement des pilotes.

"Il reste une chance à Fernando je crois. Nous devons rester à notre meilleur niveau. J'attends le Japon avec impatience car c'est l'une des courses les plus sympas de toute la saison", a dit Vettel.

Durant la course, la voiture de sécurité est intervenue une première fois après que le Mexicain Sergio Perez (McLaren) a vu son pneu exploser et que les débris ont dû être évacués de la piste.

Une deuxième intervention a eu lieu après que la monoplace de Mark Webber - le coéquipier de Vettel chez Red Bull contraint à l'abandon pour la deuxième fois de suite - a pris feu, alors qu'il avait été touché par la Force India d'Adrian Sutil partie en tête à queue.

"Ce n'est pas génial de rester bloqué derrière la voiture de sécurité mais je suis vraiment heureux du résultat et du travail de l'équipe", a dit Vettel.

"Heureusement, nous avions assez de rythme pour rester devant après (l'intervention des) deux voitures de sécurité car Kimi et Romain étaient très compétitifs et ont mieux géré les pneumatiques", a ajouté l'Allemand.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant