F1: Michael Schumacher va prendre sa deuxième retraite

le
0
MICHAEL SCHUMACHER PRENDRA SA RETRAITE À LA FIN DE LA SAISON
MICHAEL SCHUMACHER PRENDRA SA RETRAITE À LA FIN DE LA SAISON

par Alan Baldwin

SUZUKA, Japon (Reuters) - Michael Schumacher a annoncé jeudi qu'il prendrait sa retraite sportive à l'issue de la saison de Formule Un, une décision entourée de soulagement et de regrets tant sa "seconde" carrière entamée en 2010 laisse un goût d'inachevé, voire d'échec.

Le pilote allemand, âgé de 43 ans, a écrit la légende de son sport en remportant sept titres de champion de monde et 91 Grands Prix, un record.

Mais tous ces titres furent glanés entre 1991 et 2006, d'abord chez Benetton puis chez Ferrari. Car, depuis son retour surprise sur le circuit Schumacher n'est monté que sur un seul podium au volant de sa Mercedes, cette année à Valence.

Depuis vendredi dernier et l'annonce de l'écurie allemande de sa décision d'attribuer la saison prochaine le baquet de Michael Schumacher au Britannique Lewis Hamilton, les spéculations sur la retraite de l'Allemand allaient bon train.

Quelques rumeurs l'envoyaient notamment chez Sauber mais jeudi, en marge du Grand Prix du Japon, le pilote allemand a mis fin au suspense.

"J'ai décidé de prendre ma retraite à la fin de la saison même si je me sens encore capable de rivaliser avec les meilleurs", a commencé par dire Michael Schumacher à l'occasion d'une conférence de presse.

"Mais dans un certain sens, cela fait du bien de dire au revoir. C'est précisément ce que je fais aujourd'hui et normalement cette fois-ci devrait être la dernière", a-t-il poursuivi, les mots appuyés par un large sourire.

"JE ME SENS LIBÉRÉ"

Déjà dans cette position de l'idole qui dit adieu à ses supporters en 2006, Michael Schumacher avait mis à l'époque un peu moins de quatre ans pour revenir à sa passion aux côtés de son directeur technique chez Ferrari, Ross Brawn.

Malgré tous les efforts engagés par l'écurie allemande basée à Stuttgart et la confiance illimitée accordée à l'idole du pays, les deux compères n'ont jamais su fait renaître la magie qu'ils avaient créée au sein de la Scuderia.

Cette saison, Michael Schumacher a abandonné la moitié des 14 courses disputées et les nombreux accrochages dans lesquels il a été impliqué, notamment un à Singapour, ont faire dire à ses fans les plus fidèles qu'il avait peut-être un problème de vue et qu'il était temps de songer à arrêter.

Conscient des critiques qui ont accompagné son retour ces trois dernières saisons, Michael Schumacher a expliqué jeudi d'une voix teintée d'émotion qu'il souhaitait désormais profiter au maximum de ses six derniers Grands Prix.

"Au cours du dernier mois, je n'étais pas certain d'avoir encore la motivation et l'énergie nécessaires pour continuer", a-t-il raconté. "Ce n'est pas mon genre de faire quelque chose alors que je me sens pas à 100%. Avec la décision que je prends aujourd'hui, je me sens libéré de ces doutes."

Avant de se faire ovationner par son auditoire, Michael Schumacher a fait en quelque sorte amende honorable.

"Il est évident que nous n'avons pas atteint nos objectifs (...) Mais il est aussi très clair que je peux toujours être très fier de ce que j'ai accompli au cours de ma carrière", a-t-il conclu.

Olivier Guillemain pour le service français, édité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant