F1: Mark Webber en pole position au Japon

le
0
MARK WEBBER EN POLE POSITION AU JAPON
MARK WEBBER EN POLE POSITION AU JAPON

par Alan Baldwin

SUZUKA, Japon (Reuters) - L'Australien Mark Webber, auteur du meilleur temps des essais qualificatifs du Grand Prix de Formule Un du Japon, a privé samedi son coéquipier chez Red Bull, Sebastian Vettel, d'une cinquième pole position consécutive.

Victime d'un dysfonctionnement mécanique, l'Allemand, qui peut décrocher dès dimanche son quatrième titre de champion du monde des pilotes s'il l'emporte et que l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) ne figure pas dans le top 8, sera toutefois en première ligne.

Et Sebastian Vettel, qui n'avait jamais fait moins bien que son partenaire lors des essais cette saison, sera de toute façon favori, compte tenu de sa position au classement général et des probables consignes de son équipe.

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) et le Français Romain Grosjean (Lotus-Renault), respectivement troisième et quatrième des essais, se partageront la deuxième ligne.

Alonso, qui accuse un retard de 77 points sur Vettel à cinq Grands Prix du dénouement, s'est contenté du huitième temps sur le circuit de Suzuka.

"C'était assez bon. Sebastian a eu un problème en qualification, c'est donc une pole-position un peu faussée. Mais je suis ravi d'être en pole et il faut saisir sa chance quand elle se présente", a commenté Mark Webber, qui achève sa dernière saison.

"On a fait les tours quand ça comptait et c'est un bel adieu pour ma dernière participation ici, à Suzuka, sur ce circuit phénoménal", s'est félicité l'Australien, dont la dernière pole, décrochée en Corée, remontait à l'an dernier.

Mark Webber a ainsi mis un terme à une belle série de Sebastian Vettel au Japon, où il s'était élancé en pole position ces quatre dernières années et a déjà triomphé trois fois.

"Demain, il fera sa course et je ferai la mienne", a anticipé Mark Webber. "Ce n'est pas comme si c'était le dernier Grand Prix du championnat, il ne peut pas prendre la pole à chaque fois."

Fernando Alonso ne se fait quant à lui plus d'illusion sur ses chances de redevenir champion du monde et il ne cherchera qu'à grappiller quelques points précieux dans la lutte avec Mercedes pour la deuxième place au classement des constructeurs.

"Si Sebastian ne remporte pas le championnat ici, il le fera en Inde ou à Abou Dhabi", a déclaré l'Espagnol devant la presse. "On ne va pas courir pour finir dans les huit premiers et conserver un espoir."

"Nous essaierons de marquer le plus de points possibles afin de finir devant Mercedes. C'est un objectif très important pour nous", a-t-il ajouté.

La première séance d'essais a dû être interrompue pendant cinq minutes lorsque les freins de la Toro Rosso du Français Eric Vergne ont mis le feu à la monoplace.

Jean-Philippe Lefief et Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant