F1 : le GP de Singapour, nuit de gala dans la marina

le
0
Une partie du circuit de Singapour, dont le Grand Prix se dispute en nocturne, vue d'un hôtel du centre-ville.
Une partie du circuit de Singapour, dont le Grand Prix se dispute en nocturne, vue d'un hôtel du centre-ville.

En début de semaine, tous les pilotes ont rejoint Singapour et quitté l'Europe, où les écuries s'étaient installées durant l'été. Certes, ce rendez-vous asiatique souffre de la comparaison avec ses homologues européens du point de vue historique, puisque seulement cinq Grands Prix s'y sont déroulés. Mais cette course dispose sans doute d'un des panoramas les plus exceptionnels proposés par le calendrier de Formule 1. Se disputant de nuit, le Grand Prix offre en effet une vue inédite sur l'ensemble de la baie de Singapour, dont les buildings et les yachts sont autant de lumières dans la pénombre.

L'histoire : l'idée de Bernie, le circuit de Tilke C'est l'une des idées brillantes de Bernie Ecclestone, le grand argentier de la Formule 1 : disputer une course en nocturne, en Asie, de façon à "coller" avec les horaires de diffusion de la Formule 1 en Europe. Il s'agissait, de plus, d'atténuer l'effet des fortes chaleurs et des températures tropicales sur les machines et les organismes. En 2007 donc, le patron de la FOM (Formula One Management) s'accorde avec les autorités de Singapour afin de mettre en place ce nouveau rendez-vous dans le calendrier de la Formule 1. Et ça marche : la marina de la ville-État devient le temps d'un week-end un écrin idéal pour la bataille des monoplaces. Le tracé est l'oeuvre de l'Allemand Hermann Tilke, connu pour avoir participé à la plupart des projets de rénovation des anciens circuits,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant