F1: le GP de Bahreïn aura lieu comme prévu

le
0
LE GRAND PRIX DE BAHREÏN AURA LIEU COMME PRÉVU
LE GRAND PRIX DE BAHREÏN AURA LIEU COMME PRÉVU

par Alan Baldwin

SHANGHAI (Reuters) - Le Grand Prix de Bahreïn, comptant pour le championnat du monde de Formule un, se déroulera comme prévu la semaine prochaine, a annoncé vendredi la Fédération internationale de l'automobile (FIA) dans un communiqué.

La course avait été reportée puis annulée la saison passée en raison de manifestations anti-gouvernementales qui pourraient se reproduire cette année.

"En se fondant sur les informations dont la FIA dispose à ce stade, elle est satisfaite de toutes les mesures de sécurité mises en place pour le déroulement du rendez-vous du championnat du monde de formule un à Bahreïn", écrit la Fédération internationale de l'automobile.

"En conséquence, la FIA confirme que le Grand Prix 2012 de F1 de Bahreïn aura lieu comme prévu" le 22 avril, ajoute le communiqué.

La FIA a reçu régulièrement des informations sur la sécurité du royaume bahreïni de la part de hauts diplomates et son président Jean Todt devrait être sur le circuit samedi.

Le directeur de Red Bull, Christian Horner, a indiqué que les écuries de F1 prendraient des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité de leurs employés.

"Nous prenons très au sérieux la sécurité de tous nos employés et donc des précautions supplémentaires seront inévitablement prises, comme pour d'autres courses", a-t-il dit.

LE GRAND PRIX ANNULÉ L'AN DERNIER

Plusieurs patrons d'écuries, dont certains sont mécontents de devoir participer à cette épreuve, doivent rencontrer Bernie Ecclestone, détenteur des droits commerciaux de la formule un, vendredi à Shanghai.

L'an passé, des manifestants appelant à la démocratisation du régime, principalement de confession chiite, avaient perturbé en février la tenue de la course qui avait été finalement annulée.

La monarchie avait fait appel à l'aide de sa voisine l'Arabie saoudite pour réprimer la contestation, faisant une trentaine de morts.

Jeudi, une explosion s'est produite dans la capitale Manama, endommageant deux voitures, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

La FIA a attendu de voir comment se déroulait la journée de vendredi, consacrée à la grande prière propice aux rassemblements de rue, avant de prendre une décision officielle.

Jean Todt, qui avait été soutenu par Bahreïn lors de son élection à la tête de la FIA et qui a mené une mission de prospection dans le pays en novembre dernier après la ratification du calendrier 2012, n'a jamais caché son souhait de voir la course avoir lieu si les conditions de sécurité le permettaient.

La course est la quatrième des vingt épreuves inscrites au calendrier du championnat du monde.

Pierre Sérisier et Pascal Liétout pour le service français, édité par Benjamin Massot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant