F1 : jusqu'au bout du suspense ! (2)

le
0
Hamilton célèbre son premier titre de champion du monde, en 2008, acquis au dernier tour du dernier Grand Prix. Ce week-end, il a l'occasion de remporter une deuxième couronne.
Hamilton célèbre son premier titre de champion du monde, en 2008, acquis au dernier tour du dernier Grand Prix. Ce week-end, il a l'occasion de remporter une deuxième couronne.

Jusqu'au dernier tour. Il y a des saisons où la F1 retient son souffle, où le titre de champion ne tient qu'à un fil, celui d'une dernière course. Cette saison, Nico Rosberg et Lewis Hamilton se disputent la couronne mondiale. Un sacré challenge, d'autant que, pour la première fois, les points seront doublés à l'issue de l'arrivée. Cette nouveauté, qui a fait beaucoup grincer des dents cette saison, sera supprimée l'année prochaine. L'histoire de la F1 rappelle que la discipline n'a pas attendu cette nouvelle règle pour voir du suspense entre plusieurs prétendants au titre. Après un premier volet consacré aux titres disputés lors des derniers Grand Prix de Fangio à Hakkinen, place à la dernière décennie. Retour sur les titres de Schumacher, Alonso, Räikkönen, Vettel, mais aussi le premier d'un certain Lewis Hamilton, arraché en 2008.

2003 : Schumi, trop fort

Les saisons passent, les adversaires de Michael Schumacher changent, mais à la fin, c'est toujours lui qui gagne. Cette saison-là, à Suzuka, le baron rouge doit faire face à la féroce concurrence de Kimi Räikkönen. Il remporte finalement six courses et s'assure du titre à Suzuka : l'Allemand termine huitième, mais son coéquipier Barrichello relègue Raïkkönen à 11 secondes pour la victoire. Schumacher remporte son sixième titre avec seulement deux points d'avance sur le Finlandais. 2006 : Alonso tient bon

Tout avait bien commencé pour Fernando Alonso. Champion...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant