F1 Jerez : Button plus vite, Rosberg plus longtemps, Renault au ralenti

le
0
Au-delà des temps, peu significatifs car réalisés par des pilotes ne cherchant pas la performance, c'est le nombre de tours effectués pour les trois équipes dotées de moteurs Mercedes : 248 contre 138 pour les Ferrari.
Au-delà des temps, peu significatifs car réalisés par des pilotes ne cherchant pas la performance, c'est le nombre de tours effectués pour les trois équipes dotées de moteurs Mercedes : 248 contre 138 pour les Ferrari.

Au-delà des temps, peu significatifs car réalisés par des pilotes ne cherchant pas du tout la performance, c'est le nombre de tours effectués qui peut donner matière à une première réflexion : 248 tours en deux jours pour les trois équipes dotées de moteurs Mercedes (en comptant aussi Force India et Williams), contre 138 pour les moteurs Ferrari de la Scuderia et de Sauber, et 19 seulement pour les trois membres de la famille Renault (Red Bull, Toro Rosso, Caterham) présents à Jerez (Lotus a déclaré forfait). "Le but de ces deux premiers jours était de mettre en place, sur la piste, les blocs de construction des nouvelles monoplaces" équipées des nouveaux 1.6 V6 turbo hybrides (lire notre article), a expliqué en fin d'après-midi James Allison, le nouveau directeur technique de Ferrari. McLaren a vraiment commencé mercredi à empiler les blocs puisque Button, champion du monde 2009, n'avait pas roulé du tout mardi, sa MP4-29 n'étant pas prête. Et il a d'abord été obligé d'utiliser des pneus Pirelli intermédiaires, le matin, car la piste avait été arrosée par la pluie, dans la nuit, puis par un camion-citerne, tôt le matin, afin de tester la nouvelle gamme de pneus italiens. Le son des années 80 L'Anglais a finalement devancé, sur la feuille de temps, les deux Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari) et Valtteri Bottas (Williams-Mercedes), devant quelques grappes de spectateurs qui ont vu revenir le soleil en fin de matinée. Les pilotes ont...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant