F1: Jenson Button remporte le Grand Prix d'Australie

le
0
JENSON BUTTON REMPORTE LE GRAND PRIX D'AUSTRALIE
JENSON BUTTON REMPORTE LE GRAND PRIX D'AUSTRALIE

par Nick Mulvenney

MELBOURNE (Reuters) - Le Britannique Jenson Button, champion du monde en 2009, a signé dimanche la 13e victoire de sa carrière en Formule Un en remportant le premier Grand Prix de la saison, en Australie, devant Sebastian Vettel et Lewis Hamilton.

Aux commandes de sa McLaren, Jenson Button a devancé sur la ligne d'arrivée le champion du monde en titre et sa Red Bull de plus de deux secondes, et son compatriote Lewis Hamilton de quatre secondes pour signer son troisième succès en quatre ans sur le circuit de l'Albert Park.

"C'est fantastique ! Quelle belle façon de commencer l'année, les gars !", s'est réjoui Button, s'adressant à son équipe par radio. "Ça montre tout ce qu'on peut faire en hiver. La voiture est magnifique et rapide. Merci les gars !"

De son côté, avec sa quatrième place, l'Australien Mark Webber (Red Bull) a obtenu le meilleur résultat de sa carrière à Melbourne, un Grand Prix qu'il rêve toujours de remporter, après onze tentatives.

Le régional de l'étape a devancé au final Fernando Alonso, auteur d'une fantastique remontée avec sa Ferrari malgré une position sur la grille de départ peu avantageuse et les nombreux problèmes techniques auxquels a été confrontée la Scuderia ces derniers jours.

L'Espagnol a donc franchi la ligne en cinquième position, juste devant le Japonais Kamui Kobayashi (Sauber), qui a profité de l'accident spectaculaire dans le dernier tour du pilote Williams Pastor Maldonado, alors que le Vénézuélien s'apprêtait à s'adjuger la sixième place du Grand Prix.

Des trois Français engagés dimanche en Australie, Romain Grosjean aura été le plus malchanceux. Parti en troisième position sur la ligne de départ, après avoir impressionné samedi en qualifications, le pilote Lotus a été contraint à l'abandon dès le deuxième tour après la casse de sa roue avant droite, dans un accrochage avec Pastor Maldonado.

"JENSON ÉTAIT IMBATTABLE AUJOURD'HUI"

Les deux autres Français engagés cette saison en F1, Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) et Charles Pic (Marussia) ont terminé respectivement 11e et 15e.

Battu pour la première course de la saison, le double champion du monde en titre Sebastian Vettel, qui restait sur 11 victoires sur 19 courses disputées la saison dernière, s'est dit toutefois satisfait de sa performance à Melbourne.

"Je pense que Jenson était imbattable aujourd'hui. Je suis très heureux de terminer deuxième, cela fait beaucoup de points", a déclaré le pilote allemand à l'issue de la course.

"Les McLaren sont les hommes à battre en ce moment et nous verrons ce qui se passera le week-end prochain", a-t-il ajouté, en faisant référence au prochain Grand-Prix, programmé dans tout juste une semaine, en Malaisie.

Un autre ancien champion du monde, Fernando Alonso, n'a pas caché sa joie à l'arrivée de terminer dans les points, après s'être élancé en 12e position sur la grille de départ.

"Après les qualifications d'hier (samedi, NDLR), être cinquième derrière les deux McLaren et les deux Red Bull est un très bon résultat en terme de points", a expliqué l'Espagnol aux micros de Sky TV.

Pour son grand retour en F1 après deux ans d'absence, le Finlandais Kimi Räikkönen, coéquipier de Romain Grosjean chez Lotus, a impressionné en remontant de 17e à la septième place.

L'Allemand Michael Schumacher, sept fois champion du monde, a quant à lui été lâché par la boîte de vitesse de sa Mercedes au 12e tour.

Chrystel Boulet-Euchin et Olivier Guillemain pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant