F1: Jean Todt candidat à sa succession à tête de la FIA

le
0
JEAN TODT CANDIDAT À SA PROPRE SUCCESSION À TÊTE DE LA FIA
JEAN TODT CANDIDAT À SA PROPRE SUCCESSION À TÊTE DE LA FIA

MONZA, Italie (Reuters) - Le Français Jean Todt a annoncé samedi en marge du Grand Prix de Formule Un de Monza en Italie qu'il se portait candidat à sa succession au poste de président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

"Inutile de spéculer: je me présente", a dit à la presse l'ancien patron de l'écurie Ferrari élu en 2009 à la tête de l'instance dirigeante des sports mécaniques.

"L'ouverture de la campagne électorale a été annoncée hier. Tout le monde est au courant et j'ai de nombreux soutiens", a-t-il ajouté.

Lors du vote qui se tiendra à Paris en décembre, Jean Todt aura face à lui un autre candidat déclaré, le Britannique David Ward, ancien directeur général de la fondation FIA et ancien conseiller de Max Mosley, le prédécesseur du Français.

"Dans la vie, il faut respecter la liberté de chacun. Donc je le respecte vraiment", a dit Jean Todt au sujet de son concurrent.

La campagne à peine engagée, certains dirigeants d'écuries ont déjà fait part de leur préférence.

"Evidemment, je connais très bien Jean puisque nous avons travaillé ensemble pendant dix ans", a déclaré Ross Brawn, l'actuel directeur de l'équipe Mercedes qui a longtemps officié comme directeur technique de Ferrari.

"Je pense que la stabilité et la régularité sont très importantes. A mes yeux, c'est important qu'il ait l'occasion d'assurer un nouveau mandat afin d'avoir cette continuité", a-t-il également ajouté.

Alan Baldwin; Simon Carraud pour le service français, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant