F1 : imperturbable, le tsar Hamilton ne rapproche du titre !

le
0
Lewis Hamilton a profité de l'abandon de Nico Rosberg pour signer sa neuvième victoire de la saison.
Lewis Hamilton a profité de l'abandon de Nico Rosberg pour signer sa neuvième victoire de la saison.

Et à la fin, c'est Hamilton qui gagne. Le pilote anglais a la réussite des plus grands et ça se voit. Dominé en qualification, distancé au départ par Nico Rosberg, il a fallu un ennui mécanique de son coéquipier (voir par ailleurs) pour lui laisser le champ libre. Déjà vainqueur à Sotchi l'an dernier, il s'impose à nouveau en Russie. Ce Grand Prix n'est donc qu'une ligne de plus à son palmarès qui n'en fini plus de s'enrichir, lui qui signe la 43e victoire de sa carrière, la 9e de la saison. Comme Michael Schmacher lorsqu'il tutoyait les sommets ou Sébastien Vettel du temps de Red Bull, l'avance d'Hamilton est tellement écrasante sur la course que la retransmission télévisé diffuse très peu des images de la monoplace. On le retrouve néanmoins sur le podium au côté de Vettel - qui prend la deuxième place au championnat des pilotes - et de Sergio Pérez qui signe le cinquième podium de sa carrière. Le Mexicain a pu conserver cette troisième place alors que Bottas et Raikkonen se sont accrochés au dernier tour. Retour sur un Grand Prix mouvementé marqué notamment par l'impressionnante sortie de piste de Romain Grosjean.

Nico Rosberg, les illusions perdues

Il avait fait le meilleur temps hier et assurait, dans les colonnes de L'Equipe ce matin, qu'il « aura besoin de chance ». Nico Rosberg n'en a pas et ça s'est confirmé cette après-midi. S'il a réussi à résister à Hamilton pendant trois tours, des problèmes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant