F1: Horner flatté de l'intérêt que lui porte Ecclestone

le
0
HORNER FLATTÉ DE L'INTÉRÊT QUE LUI PORTE ECCLESTONE EN F1
HORNER FLATTÉ DE L'INTÉRÊT QUE LUI PORTE ECCLESTONE EN F1

LONDRES (Reuters) - Christian Horner s'est dit flatté vendredi par les déclarations du grand argentier de la Formule Un, Bernie Ecclestone, qui voit en lui un successeur idéal, mais le patron de l'écurie Red Bull a ajouté que cela ne risquait pas d'arriver pour le moment

"Ce que Bernie a dit est très flatteur, mais il est parti pour rester en poste encore longtemps", a dit le Britannique de 40 ans à la BBC. "Il est en pleine forme et il fait toujours de l'excellent travail pour ce sport", a ajouté Christian Horner.

Bernie Ecclestone a déclaré à la presse britannique à Sao Paulo, où se disputera dimanche le Grand Prix du Brésil, que Christian Horner était le mieux placé pour lui succéder.

"Je serais heureux de l'accompagner. Nous pourrions avoir une période de transition. Il faut que ce soit quelqu'un qui connaisse ce sport", a-t-il précisé.

"Si c'est quelqu'un de l'extérieur, un homme d'affaires, je ne pense pas que je pourrais travailler avec lui. Ça ne durerait pas cinq minutes", a expliqué Bernie Ecclestone, 83 ans, dont le départ pourrait être précipité en raison de son implication dans une affaire de corruption présumée.

Le patron de la Formule Un a été mis en examen en Allemagne dans une affaire remontant à 2005. Il est accusé de corruption et d'abus de confiance lors de la vente d'actions du capital de la société gérant la Formule Un. Il lui est également reproché d'avoir versé des pots-de-vin à un banquier allemand.

Bernie Ecclestone a démenti ces accusations.

Keith Weir, Clémence Apetogbor pour le service français, édité par Olivier Guillemain et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant