F1: Hamilton impérial en Hongrie

le
0
F1: Hamilton impérial en Hongrie
F1: Hamilton impérial en Hongrie

Parti en pole position, Lewis Hamilton (Mercedes) a parfaitement maîtrisé le grand prix de Formule 1 de Hongrie malgré la chaleur et l'usure des pneumatiques. Il s'impose devant Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel (Red Bull, 3e).

Sébastien Grosjean, le pilote français sur Lotus fondait beaucoup d'espoir sur cette course après avoir décroché une belle troisième place sur la grille de départ. Mais il termine à la 6e place après avoir été pénalisé lors du dépassement du Brésilien Felipe Massa sur Ferrari. En effet, le pilote français qui a débordé à l'extérieur de la piste a été obligé de faire un passage par les stands.

Pourtant, Sébastien Grosjean était parti avec le mors aux dents. Dès le départ, il a tenté de prendre l'avantage sur Vettel mais sans succès. En tête au premier tour, Hamilton, Vettel et Grosjean ont rapidement creusé l'écart sur leurs poursuivants. Au huitième tour, Alonso est déjà relégué à huit secondes d'Hamilton.

Avec une température de 34°c dans l'air et de 51°c sur la piste, les pneumatiques souffrent. Hamilton est le premier à s'arrêter aux stands dès le 10e tour. Au petit jeu des arrêts, Grosjean prend la tête de la course au 12e tour... La situation ne dure pas. Au 14e tours, il repasse derrière Vettel.

Grosjean pénalisé

Dès le 22e tour, Hamilton pointe avec plus de dix secondes d'avance sur Vettel et Grosjean. Dans le dépassement de Button, le pilote français endommage son aileron avant et est obligé de passer par les stands. Au 30e tour, il parvient tout de même à récupérer sa 5e place en dépassant Massa par l'extérieur. Problème: les commissaires de piste considèrent que le Français est sorti des limites de la piste et l'obligent à faire un passage au ralenti dans les stands.

Pendant ce temps, Hamilton caracole en tête et s'offre même le luxe de signer le meilleur temps au 43e tour.

La fin de course se résume prinicipalement à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant