F1 : Hamilton et la pluie garantissent le suspense !

le
0
Lewis Hamilton s'impose pour la première fois de sa carrière à Interlagos et oblige Rosberg à un dernier duel pour le titre de champion du monde dans quinze jours à Abou Dhabi.
Lewis Hamilton s'impose pour la première fois de sa carrière à Interlagos et oblige Rosberg à un dernier duel pour le titre de champion du monde dans quinze jours à Abou Dhabi.

En 1936, lorsque un promoteur britannique décide de construire un circuit au sud de Sao Paulo (Brésil), peu de voix s'y opposent. Il s'avère en effet impossible de bâtir dans cette cuvette des habitations qui auraient été aux prises avec les inndations et les terribles pluies qui s'y abattent régulièrement. Les pilotes le savent sur ce tracé dessiné entre les favelas, théâtre de courses épiques où Alonso (en 2005, 2006), Räikkönen (2007), Hamilton (2008), Button (2009) et Vettel (2012) ont été sacrés champion du monde.

Rosberg, qui aurait pu être sacré ce dimanche, rêvait du même scénario mais la pluie a perturbé la fête, affaibli considérablement la visibilité et obligé les commissaires à interrompre la course à deux reprises avant de l'arrêter définitivement. Hamilton, parti en tête, est parvenu à conserver sa première position devant son coéquipier pour s'offrir sa première victoire à Sao Paulo. Au classement, Rosberg ne compte que 12 pts d'avance sur le tenant du titre (367 pts contre 355 pts). Il y aura donc une "grande finale" pour le sacre mondial dans quinze jours à Abou Dhabi ! Retour sur une course complétement débridée, où six pilotes ont abandonné. Le classement de la course : 1- Hamilton (Mercedes), 2- Rosberg (Mercedes), 3- Verstappen (Red Bull), 4- Pérez (Force India), 5- Sainz (Toro Rosso),  6- Vettel (Ferrari), 7- Hulkenberg (Force India), 8- Ricciardo (Red Bull), 9- Nasr (Sauber),...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant