F1 - GP du Mexique : Vettel déchu de sa troisième place

le
0
F1 - GP du Mexique : Vettel déchu de sa troisième place
F1 - GP du Mexique : Vettel déchu de sa troisième place

Sur le podium avec Nico Rosberg et Lewis Hamilton après la pénalité infligée à Max Verstappen juste après l’arrivée du Grand Prix du Mexique dimanche soir, Sebastian Vettel a été lui-même pénalisé, au bénéfice de Daniel Ricciardo et... Max Verstappen.

La fin de course a été ubuesque ce dimanche lors du Grand Prix du Mexique. Si le podium a été modifié juste avant la cérémonie suite à la pénalité de cinq secondes infligées à Max Verstappen pour avoir tiré un avantage d’avoir quitté les limites de la pistes, il l’a été une nouvelle fois quelques heures après l’arrivée par les commissaires de la FIA. Sous enquête suite à sa défense musclée contre Daniel Ricciardo alors que le Néerlandais le bloquait ostensiblement après avoir refusé d’obtempérer à l’ordre de son écurie de lui rendre sa position, Sebastian Vettel a été pénalisé de dix secondes pour avoir piloté de manière « dangereuse ou erratique ».

Arrivabene furieux !

L’Allemand devient la première victime de l’« amendement Verstappen » qui interdit désormais aux pilotes de changer de direction dans les zones de freinage. Une pénalité qui fait que le pilote Ferrari passe de la troisième à la... cinquième place derrière les Red Bull de Daniel Ricciardo et Max Verstappen. Après l’officialisation de cette pénalité, le patron de la Scuderia Ferrari Maurizio Arrivabene n’a pas mâché ses mots, assurant que la « bureaucratie » a volé son écurie d’un podium mérité par une décision « trop dure et quelque peu injuste ». Une pénalité qui offre à Daniel Ricciardo de manière définitive la troisième place au classement du championnat du monde pilotes, mais qui risque pas de calmer les tensions dans le paddock.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant