F1 - GP du Japon : sorties de piste et figures de style en pagaille

le
0
A l'image de Pastor Maldonado (Williams), de nombreux pilotes ont connu quelques difficultés aujourd'hui.
A l'image de Pastor Maldonado (Williams), de nombreux pilotes ont connu quelques difficultés aujourd'hui.

Le circuit de Suzuka est exigeant, très exigeant. Et la moindre erreur peut vite tourner à la sortie de piste. Nombreux sont les pilotes à s'être fait surprendre lors des deux premières séances d'essais libres. Jules Bianchi (Marussia) va ouvrir le bal des sorties de piste au bout de huit tours, bientôt imité par un bataillon de pilotes décidément attirés par le bac à graviers. De quoi assurer le spectacle - et les sueurs froides des ingénieurs - sous les yeux de dizaines de milliers de spectateurs, démontrant une nouvelle fois l'attrait de la F1 au Japon. Des supporteurs qui ont pu assister à la mainmise de Lewis Hamilton (Mercedes) et de Sebastian Vettel (Red Bull) qui signent les meilleurs temps respectifs dans la première et la deuxième séance. Depuis le GP d'Italie, les deux hommes se sont toujours partagé les meilleurs chronos les vendredis, jours de ces deux premières séances à la veille des qualifications. Essais libres 1 : le chrono pour Hamilton, l'accident pour Bianchi Rarement une première séance d'essais libres n'a été aussi agitée cette saison. Si l'ensemble des voitures était chaussé de pneumatiques durs, des approximations ont souvent eu raison du résultat des séances. C'est le cas de Jules Bianchi, qui découvrait Suzuka, sorti dès son huitième tour : il finit tout droit dans un mur de pneus après avoir manqué sa trajectoire dans le virage 8. Van der Garde (Caterham) fera la même erreur au cours de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant