F1 - GP du Brésil : des Red Bull au goût de champagne !

le
0
La joie de Sebastian Vettel, qui s'offre sa neuvième victoire consécutive.
La joie de Sebastian Vettel, qui s'offre sa neuvième victoire consécutive.

Il y a un an au Brésil, Interlagos était le dernier acte d'une bataille indécise pour le titre de champion du monde entre Sebastian Vettel et Fernando Alonso. L'Allemand avait remporté son troisième titre mondial au cours d'une saison plus qu'indécise, où cinq pilotes avaient remporté les cinq premiers Grands Prix. Cette année, la concurrence n'a pas eu le droit de cité. Autant au Brésil que lors des autres étapes d'un championnat survolé par Sebastian Vettel. Pilote hors norme, sacré champion dès le GP d'Inde (le 16e de la saison), l'Allemand ne laisse la place ni à l'indécision ni au suspense. Certes, son envol cet après-midi sur la piste sèche d'Interlagos a été délicat (voir par ailleurs). Qu'importe, l'Allemand a rapidement retrouvé son rang et commencé à dicter son rythme, imposer son tempo et poursuivre jusqu'au dernier tour sa course au record. Aujourd'hui, avec la 39e victoire de sa carrière, il égale le record de 2004 de Michael Schumacher en obtenant un 13e succès sur la même saison. Derrière lui, l'émotion est grande : Mark Webber a réussi à se hisser à la deuxième place, offrant le troisième doublé Red Bull de la saison (après la Malaisie et le Japon). Un podium à la saveur particulière pour l'Australien qui achève en beauté sa carrière en Formule 1. Après douze ans au volant d'une monoplace, il rejoindra les Porsche Endurance l'an prochain. Et peut savourer une dernière course où une nouvelle fois, Red Bull a fait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant