F1 - GP des États-Unis : Lotus, Ferrari et McLaren veulent des accessits

le
0
Lotus fera confiance à Heikki Kovalainen pour remplacer Kimi Räikkönen, forfait à Austin et Interlagos.
Lotus fera confiance à Heikki Kovalainen pour remplacer Kimi Räikkönen, forfait à Austin et Interlagos.

Les enjeux : la bataille des constructeurs, épisode 2 L'an passé, quand le petit monde de la F1 découvrait le circuit d'Austin, le suspense était à son comble pour le titre de champion du monde des pilotes. Et la victoire de Lewis Hamilton avait poussé Sebastian Vettel et Fernando Alonso à se battre jusqu'au bout, au Brésil. Cette saison, le pilote allemand et ses sept victoires consécutives (sur onze victoires cette année) ont tué le suspense. Mais le désormais quadruple champion du monde ne souhaite pas s'arrêter là et espère remporter le GP des États-Unis, seule course qui manque encore à son palmarès. Dans son sillage, Red Bull a remporté en Inde le titre de champion du monde des constructeurs. Reste, dans l'ombre du géant autrichien, à se départager le podium. Mercedes ne compte que 11 points d'avance sur Ferrari (photo à Spa-Francorchamps, crédit John Thys / AFP). Avec 67 points inscrits lors des quatre derniers GP, les Flèches d'argent semblent bien parties pour ravir la place de dauphines à l'écurie italienne (49 pts obtenus en autant de Grand Prix) qui doit composer avec les douleurs au dos d'Alonso. Après plusieurs jours d'incertitude, l'Espagnol sera bien présent à Austin mais son état physique est primordial pour mener la bataille face à Mercedes. Chez Lotus, la fin de saison s'annonce chaotique (crédit photo Roberto Schmidt/AFP). Le forfait de Kimi Räikkönen, lui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant