F1 - GP de Singapour : Vettel raconte la "course la plus dure de l'année"

le
0
Sebastian Vettel (Red Bull) rappelle qu'à Singapour, il n'y a quasiment pas de place pour la moindre erreur.
Sebastian Vettel (Red Bull) rappelle qu'à Singapour, il n'y a quasiment pas de place pour la moindre erreur.

L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), auteur samedi à Singapour de sa 41e pole position en F1, la cinquième cette saison, a expliqué que la course, dimanche soir, sera pour lui "la plus dure de l'année", même idéalement placé en tête de la grille de départ. Que vous inspire cette nouvelle pole position, vécue dans votre stand ? "C'était un sentiment étrange, j'étais debout dans le stand, il ne restait plus que deux minutes et je savais que c'était trop tard (pour ressortir). C'est encore pire quand on voit que les autres font une dernière tentative et qu'on ne peut rien y faire. Je regardais de près les temps partiels de Romain (Grosjean), Nico (Rosberg) et Mark (Webber) en particulier. Heureusement, mon dernier secteur était assez bon pour que je reste devant. C'était très serré à la fin avec Nico. Ça aurait pu rater, donc je suis très heureux du résultat. La voiture a été phénoménale tout le week-end et l'écart d'hier (avec les autres) était un peu une surprise. Aujourd'hui, c'est mieux que prévu, surtout avec les Mercedes si proches de nous". Sera-t-il plus difficile de gagner ici, par rapport à Spa et Monza ?

"Oui, sûrement. C'est l'une des courses les plus dures de l'année, et même la plus dure, physiquement et mentalement, parce qu'elle est très longue. Un seul tour, c'est déjà long, parce qu'il y a tellement de virages et parce qu'il n'y a quasiment pas de place pour la moindre erreur. C'est très bosselé et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant