F1 - GP de Singapour : Rosberg, le roi de la nuit !

le
0
Rien n'a perdurbé Nico Rosberg, même pas l'intrusion d'un commissaire sur la piste de Singapour.
Rien n'a perdurbé Nico Rosberg, même pas l'intrusion d'un commissaire sur la piste de Singapour.

Depuis la reprise du championnat, fin août, Nico Rosberg est intenable. Comme en début de saison, l'Allemand est irréprochable sur la piste et parvient à résister aux problèmes mécaniques (notamment des freins) et aux tâtonnements de son équipe (un arrêt de 4,3 secondes). Pour son 200e Grand Prix, il remporte sa 8e victoire de la saison et, surtout, reprend la tête du championnat à son coéquipier, Lewis Hamilton, quatrième à Singapour. Nico Rosberg compte désormais 8 pts d'avance au championnat du monde, à six courses de la fin de la saison. Mieux, il s'offre son premier succès à Singapour où seuls des champions du monde s'y sont imposés (Vettel, Alonso, Hamilton). Retour sur une course nocturne spectaculaire, où Daniel Ricciardo a terminé deuxième et Hamilton a complété le podium.

Hamilton limite les dégâts

Ce GP de Singapour coûte cher à Lewis Hamilton. Le Britannique a terminé à la quatrième place, lui qui avait terminé sur le podium dans toutes les courses depuis le GP d'Europe, en juin dernier. Longtemps derrière Ricciardo à la troisième place d'où il s'est élancé, le pilote Mercedes a dû céder la troisième place face à Raikkonen (33e tour) après un disfonctionnement des freins. Mais en fin de course, en optant pour un troisième arrêt au stand, Hamilton parvient à reprendre la troisième place et à limiter la casse. Cela ne suffit pas, en revanche,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant