F1 - GP de Singapour - Essais libres 1 : Verstappen et Red Bull en forme

le
0
F1 - GP de Singapour - Essais libres 1 : Verstappen et Red Bull en forme
F1 - GP de Singapour - Essais libres 1 : Verstappen et Red Bull en forme

D’abord de jour puis de nuit, la première séance d’essais libres du Grand Prix de Singapour a vu les Red Bull se montrer très performantes. Max Verstappen a réalisé le meilleur temps devant Daniel Ricciardo alors que Sebastian Vettel a devancé les deux Mercedes.

Singapour est un tracé atypique, à même de convenir aux qualités de la Red Bull. Et les deux pilotes de l’écurie de Milton Keynes ont confirmé cela à l’occasion de la première séance d’essais libres du Grand Prix organisé dans la Ville-Etat. En 1’45’’823, Max Verstappen s’est hissé au sommet de la feuille des temps, devançant d’un rien son coéquipier Daniel Ricciardo, 49 petits millièmes de seconde. En grande difficulté l’an passé sur ce même tracé, les Mercedes n’ont pas démarré au mieux ce week-end à Singapour avec les quatrième et cinquième temps pour Lewis Hamilton et Nico Rosberg, à six dixièmes des Red Bull. Les deux Flèches d’Argent sont même devancées par la Ferrari de Sebastian Vettel pour deux dixièmes de seconde, mais elles ont signé ce temps en gommes tendres, pas en super-tendres, ni en ultra-tendres qui semble manquer de performance sur la W07 Hybrid.

Soucis pour Button et Grosjean

Une séance qui s’est tout de même mal terminée pour Nico Rosberg, qui est allé à la faute au virage 18, avant de plonger sous la tribune et y a laissé son aileron avant en plus d’une crevaison. Des soucis bien moindres que ceux connus par Jenson Button et Romain Grosjean. Le Britannique a vu sa McLaren-Honda s’arrêter net dans son premier tour de piste à quelques centaines de mètres des stands. Sa monoplace a été poussée par les commissaires dans la pit-lane avant de pouvoir ressortir et signer le 16eme temps. Romain Grosjean, pour sa part n’a pu boucler que deux tours d’installation en raison d’un problème moteur qui pourrait lui coûter une pénalité malvenue pour une course comme celle de Singapour. Le deuxième Français engagé, Esteban Ocon, a débuté son apprentissage du circuit avec le 21eme et dernier temps à plus d’une seconde de son coéquipier Pascal Wehrlein.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant